Initiative pour la Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA) : Communiqué.

Les sataniques Imams de Tawassol sèment la discorde entre Hratine et Bidhane.

DSC01678 L’Initiative pour la Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA) vient d’apprendre que l’un des disciples de Mohamed El Hacen Ould Eddedew, Imam politicien affilié au parti Tawassoul, le satanique Elhacen Ould Habibou Allah, officiant à la moquée de Tawfigh à Arafat (carrefour) a pris pour cible dans son prêche de ce vendredi 08 mars 2013 les dirigeants d’IRA en les accusant d’apostasie et en les désignant à la vindicte populaire.

Le satanique Imam avait appuyé sa sentence par la supercherie attribuant à IRA l’intention de brûler le Saint Coran.Ce mensonge éhonté avait été colporté par le dénommé « Messie » pour détourner l’attention de sa récente reconversion au sein des Services des Renseignements.

Ce mensonge a été maintes fois démenti y compris publiquement par les dirigeants d’IRA et notamment par son président.

Mais les Imams de Tawassoul semblent avoir décidé de bâtir leur propagande et leurs anathèmes sur ce mensonge. Ils n’arriveront, cependant, pas à se faire pardonner le silence coupable de leur chef spirituel quand il fallait dire la vérité ni le refus qui fut le sien de laisser El Gharadawi soutenir cette dernière. Ils n’arriveront pas non plus à cacher l’exploitation outrancière qu’ils font des tribunes religieuses pour régler leurs comptes avec les combattants abolitionnistes.

L’organisation IRA, tout en tirant la sonnette d’alarme, s’adresse aux autorités mauritaniennes, aux opinions publiques nationale et internationale et aux organisations panislamiques pour dire ceci:

1- Nous demandons à l’Etat mauritanien d’intervenir pour mettre un point d’arrêt aux campagnes d’excommunication et de calomnie en apostasie utilisant les perchoirs des mosquées pour propager les opinions politiques des maîtres d’esclaves et ceux qui les représentent parmi les membres de Tawassoul, tout cela pour faire taire les voix abolitionnistes;

2- Nous prenons à témoin les ambassades et les organisations panislamiques sur le danger que constituent ces campagnes d’accusation d’apostasie. Il s’agit des répliques des mêmes campagnes qui ont été orchestrées après l’autodafé symbolique des manuels de jurisprudence esclavagiste.

Quand ces « jurisconsultes » avaient échoué à tromper leur monde, les voici qui utilisent les perchoirs des mosquées pour préparer les pogroms antiHratine. En effet, l’accusation d’apostasie lancée par les disciples de Ould Eddedaw, ouvre grand la porte à l’extermination et aux brutalités;

3- Nous lançons un appel pressant à l’ensemble des Musulmans et au Hratine en particulier à faire face à ces campagnes d’excommunication qui les visent en premier lieu. Nous appelons les fidèles qui fréquentent les mosquées dirigées par les imams du calibre de El Haxen Ould Habibou Allah à se révolter et à combattre ce discours haineux et ce par tous les moyens pacifiques et à exiger que ce genre d’imam soit démis de ses fonctions;

4- Nous réaffirmons notre ferme volonté de poursuivre notre combat légitime contre l’esclavage par tous les moyens pacifiques et ce en dépit des difficultés et obstacles de toutes natures.

Ce combat se poursuivra jusqu’à la déconstruction du système d’injustice sociale en Mauritanie et l’édification, à la place, d’un Etat de droit régi par le vrai Islam, celui où  » seule la piété peut rendre meilleur un Arabe par rapport à un non-Arabe ou vice-versa« .

Nouakchott le 08 mars 2013
La Commission de Communication

Source : IRA Mauritanie

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind