Initiative solidarité pour tous en Mauritanie plaide en faveur des habitants de Bassiknou et Fassala

Nouakchott,  20/03/2012  –   L’Initiative Solidarité Pour Tous en Mauritanie a organisée, mardi à Nouakchott, une journée de réflexion sur le thème  » Solidarité pour Tous.
Il s’agit pour les organisations non gouvernementales regroupées au sein de cette initiative et les représentant de partenaires opérant dans le domaine de l’action humanitaire d’examiner ensemble les moyens appropriés pour réduire les souffrances des populations de Fassala et de Bassiknou éprouvés à la fois par les conséquences du déficit pluviométrique enregistré cette année et l’affluence massive de réfugiés maliens.
Les discussions ont été centrées sur deux points fondamentaux notamment l’examen de solutions urgentes à travers la fourniture de l’eau potable, des médicaments et des produits alimentaires. le second point porte plutôt sur le moyen terme à travers la réalisation de certaines infrastructures de base, la sensibilisation sur l’importance de la culture de la coexistence et la vulgarisation des valeurs de la paix et du respect.
Le coordinateur général de l’initiative M.Brahim Yahya Bocoum a, dans une allocation prononcée pour la circonstance, remercié les autorités nationales, les organismes internationaux et les acteurs de la société civile pour leur solidarité avec les habitants de Bassiknou et Fassala confrontés à une situation difficile marquée par la présence parmi eux de 40 réfugiés du Mali.
Il a invité les gens de bonnes volonté, les agences du système des Nations- Unies et tous les acteurs sociaux à contribuer au secours des populations de ces deux communes précisant que les souffrances des réfugiés maliens ne doivent pas occulter celles des habitants des villes d’accueil qui supportent une lourde charge dans ce sens.
Il a affirmé la détermination de l’initiative à intervenir rapidment pour secourir ces populations à travers la fourniture de l’eau, des médicaments et des produits alimentaires en attendant la mise en place d’infrastructures de base à même de réduire les souffrances des ces population et d’encourager leur fixation dans les deux villes.
Au cours de la séance des intervenants au nom du programme des Nations-Unies pour la population, de l’UNICEF, de l’organisation internationale de lutte contre la migration clandestine et des réfugiés malien ont demandé à tous de déployer tous les efforts dans le cadre de l’appui afin de sortir les habitants de ces deux ville de la situation difficile qu’ils vivent.
La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur de l’action humanitaire au commissariat aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile.

Source: AMI

Toute reprise totale ou partielle de cet article devra faire référence à : www.rimweb.info 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge