Inondation : Première activité d’assainissement de l’initiative « Aidons – les »

Inondation : Première activité d’assainissement de l’initiative « Aidons – les »

 AIDONS-LES EN ACTION - RIMWEB.NET

Face au ravage de l’inondation dans la capitale mauritanienne, une initiative dénommée «Aidons-les» est lancée depuis quelques semaines pour venir en aide aux sinistrés.

Cette initiative humanitaire en partenariat avec le Collectif des Rappeurs Mauritaniens a mené le 4 octobre dernière sa 1ère sortie de terrain. Pour  la circonstance, ces jeunes volontaires munis de pelles, piques , bottes , ont pris d’assaut les alentours de la mosquée Qatar d’El Mina pour y mener cette activité d’assainissement en attendant que les autorités locales prennent le train en marche.

Priorité à l’évacuation des eaux des maisons sinistrées

 Selon Ama Diallo,  président de « Aidons – les » un état des lieux de  la zone a été effectué  en prélude à cette activité qui vise à « soutenir les sinistrés pour l’évacuation d’eau pour ensuite mettre du sable». Des bassins ont été aménagés pour la circonstance devant ces maisons inondées. Les initiateurs de cette action comptent aussi collecter des moustiquaires en vue de les mettre à la disposition des sinistrés dont la plupart ici ont déménagé. C’est de l’Imam de la mosquée IMAN qui a plié bagages à la faveur de la dernière pluie avec sa famille à  Arafat il y a trois semaines dans un local de 40.000 UM par mois. Pour des mesures de sécurité, l’ainé de la famille Idrissa Diop surveille durant une bonne partie de la journée quelques biens existant dans le salon, la seule pièce non inondée.

Un des membres du collectif des rappeurs Mauritaniens Cheikh Oumar qui a annoncé la prochaine sortie d’un clip sur les inondations a déclaré que « l’état ne fait rien » face à cette situation, estimant en outre que le président des pauvres « devait sortir pour voir cette situation critique ». 

En attendant les moyens de l’Etat, Djibril Diop membre de « Aidons-les » mise sur l’éducation à la citoyenneté « la sensibilisation des jeunes pour ne pas attendre l’Etat à cette inondation généralisée» nous a-t-il confié avant de suggérer la revue du « plan d’urbanisation » de la ville.

Pour le rappeur Abda MC de « Force trankil » qui vient de lancer un clip sur les inondations intitulé «Nio gui jooye » (nous pleurons).Pour lui, « même s’il  n’ya pas de moyens, l’Etat pouvait valoriser les ressources humaines pour gérer cette situation (…) on n’attend personne pour se mobiliser, pour faire un acte, nous agissons avec les moyens du bord ».

Selon le président de « Aidons-les », le Hakem d’El Mina leur a promis une citerne et des moustiquaires. En attendant l’évacuation de toutes les eaux des inondations de cette année par l’Etat à Nouakchott, les volontaires réunis autour de l’initiative « Aidons –les » cotisent pour mener  cette action et vont prochainement à la rencontre de familles sinistrées dans les écoles. Les prochaines sorties sont prévues à Bagdad, 5e et 6ème  en vue d’apporter un certain réconfort aux sinistrés avec les moyens du bord, ont-ils soutenu.

Awa Seydou Traoré

RIMWEB

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge