INSECURITE AU MALI: 22 arrestations après la découverte d’une cache d’armes à Bamako

APA Bamako (Mali)

22 personnalités ont été au total interpéllées à Bamako après la découverte d’une cache d’armes ne figurant pas dans la dotation de l’Armée régulière, a annoncé mercredi soir la gendarmerie nationale.
Ces armes ont été découvertes dans des domiciles privés, a indiqué le directeur général de la gendarmerie nationale, Ie colonel Diamou Keïta précisant qu’une commission d’enquête est à pied d’œuvre pour faire la lumière sur cette affaire.Sur les 22 personnalités, interpellées pour la plupart à leur domicile dans la nuit de mardi à mercredi, figurent 11 civils, dont Tièman Hubert Coulibaly, le président du parti Union pour la démocratie et le développement (UDD).

Il a été arrêté mercredi en même temps que Kassoum Tapo, député et porte-parole de la coalition Front uni pour la démocratie et la République (FDR) opposée à la junte qui a renversé le président Amadou T. Touré le 22 mars dernier.

Ces deux dernières arrestations se sont ajoutées à 20 autres dont celles notamment des généraux Sadio Gassama, ex-ministre de la défense et Mahamadou Diagouraga de la police nationale.

L’inspecteur général de police à la retraite, Modibo Sidibé, ex-premier ministre et candidat à l’élection présidentielle avortée du 29 avril ainsi qu’un banquier, dont le nom n’a pas été cité, figurent également au nombre des personnes interpellées.

Selon le patron de la gendarmerie, toutes les personnes arrêtées verront leur dossier transmis aux autorités judiciaires compétentes.

Source: APA
Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info

 

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind