INSOLITE: On Lui Retire Une Fourchette De L’estomac, Dix Ans Après

Des chirurgiens britanniques ont dû opérer un homme, car une fourchette oubliée était en train de lui perforer l’estomac. On sait maintenant à quoi ressemble une fourchette en plastique qui a macéré pendant dix ans dans un estomac humain. Et cela grâce à la mésaventure de Lee Gardner, un patient britannique de 40 ans qui s’est présenté il y a quelques jours aux urgences du Barnsley Hospital dans le Yorkshire (au nord de l’Angleterre) souffrant de crampes à l’estomac et vomissant du sang.

C’est en apercevant sur leur écran d’endoscopie des pointes semblables à celles d’une fourchette que les chirurgiens ont découvert l’origine des saignements. Demandant à leur patient s’il avait avalé quelque chose d’inhabituel, celui-ci a dû fouiller dans sa mémoire pour se rappeler qu’il avait bien ingéré une fourchette en plastique par mégarde (en la faisant jouer dans sa bouche). C’était il y a dix ans de cela.

Il aura fallu un peu moins de 45 minutes pour ouvrir l’estomac de Lee Gardner et le délivrer de l’ustensile de 20 centimètres de long. La poignée de la fourchette logée dans le petit intestin (le grêle), les pointes ont percé les parois gastriques, provoquant un ulcère qui s’est mis à saigner massivement. Le plastique de la fourchette n’avait pas fondu malgré dix années passées dans l’environnement acide de l’estomac: «À part sa couleur noire, il était comme intact», s’est étonné le Dr Hanis Shiwani, l’un des chirurgiens ayant pratiqué l’opération.

Un patient très chanceux

En une décennie, la présence de ce corps étranger singulièrement résistant ne s’est manifestée qu’une seule fois. Il y a quelques années, à la suite d’un faux mouvement en se baissant, Lee Gardner avait eu la sensation étrange d’une chose coincée quelque part dans son abdomen. N’ayant plus le souvenir de l’épisode accidentel de la fourchette, ses médecins lui avaient alors conseillé de laisser son organisme éliminer naturellement l’objet.

Il n’est pas rare que les médecins se retrouvent face à des piles, des pièces ou des clous avalés par erreur. Pourtant, ce cas est exceptionnel, car tout objet qui arrive intact dans l’estomac y provoque généralement des dégâts immédiats, explique le Dr Shiwani, a fortiori un instrument pointu de cette taille. Le patient a donc été particulièrement chanceux, de tels trous gastriques auraient pu provoquer une grave infection, estime le chirurgien. En revanche, poursuit-il, une fourchette en métal l’aurait conduit aux urgences bien plus tôt.

Sorti cette semaine de l’hôpital, Lee Gardner devrait se remettre sans problème de l’opération, selon ses médecins.

 

Source: LE Figaro

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind