INSOLUTE:Rappel sur la mort à voir absolument. Assalamou aleykoum

Rappel Sur la Mort… Transcription du Bayan Prononcé à Maurice
mort -rimwebLa vie d’un homme est semblable à une flamme qu’on a allumé le matin et qui s’éteindra au soir . Quelques compagnons vinrent auprès de notre Prophète sallallahou alayhi wasallam et l’interrogèrent :

» mane akyassounnasse wa ahzamounnasse ? » (quel est l’homme le plus intelligent ?) Il répondit : « akssarouhoum zikra lilmawte » (celui qui pense le plus à la mort)
« wa aksarouhoume istarda lilemawte » (et celui qui prépare le plus la mort)
« oulaa ikal akyasse » (voici les intelligents)
« zahabou bicharfid dounia wa karamatil akhira » (ils ont obtenu l’honneur de ce monde et la pureté de l’au-delà)
Les sahabas ont demandé : « ma hazimoul lazztae ? » (quel est le destructeur des passions ? »
Il dit : « la mort »

Aîcha (ra) demanda un jour : « Y aura-t-il des gens qui seront ressuscités avec les martyrs »
Le prophète répondit : « Oui, celui qui pensait à la mort 20 fois matin et soir »

Hazrat Abou Bakr Siddik (ra) a un jour dit : « Ô homme, tu t’es attaché aux choses de ce monde, et ce monde est amené à s’échapper à toi »
« ame bouyoutoukad dounia fawassiatane
Falyta qabrouka bardal mawti yattassiou »
(ta maison en ce monde est large,
ah ! pourvu que ta tombe soit aussi large après ta mort )

si nous oublions la mort, chaque chose en ce bàs monde nous rappelle cette vérité immuable, toute chose a une fin, le soleil se couche chaque jour, tout comme notre vie cessera un jour .
toute chose qui est habitée du souffle de la vie nous rappellera inlassablement sa fin prochaine.

Hazrat Abou Bakr (ra) disait : « koulloumri ine mousswabbah fi ahlihi wal mawtou adna mine chiraki narlihi »
(chaque homme se réveille le matin parmi les siens et la mort est plus proche de lui que ses lacets)

Oumar (ra) disait : « kafa bilmawti wa arza ya oumar » (Ô Oumar la mort suffit comme conseillère)

Le Prophète sallallahou alayhi wasallam demanda aux sahabas comment concevez vous la mort ? Certains dirent : nous nous réveillons le matin sans avoir la certitude d’atteindre le soir » un autre dit : je prie quatre rakates sans être sûr de les terminer »
Notre Prophète sallallahou alayhi wasallam dit : « Quand je fais un salam, je ne suis pas sûr de faire le deuxième »

Hazrat Imam Malik (ra) enseigna le hadice pendant 17 ans à Madina, un jour, il vit Notre Prophète sallallahou aalyhi wasallam en rêve, il lui demanda quand viendrait sa mort, notre Prophète lui montra les cinq doigts d’une main, il pensa 5 jours, mois ou ans. Quand Ibné Sirine fut mis au courant, il fit allusion au sourate louqman, les cinq mystères que seul ALLAH détient.

Il est écrit dans le tafseer Qourtoubi que celui qui pense beaucoup à la mort obtient 3 karamates : il a tawfiq de faire tawba rapidement
Il se suffit d’un minimum de ce monde
Il est toujours prêt à faire ibadate

« Chaque âme goûtera à la mort »
Le goût par définition peut être doux ou amer

Après la mort, l’homme se scinde en cinq parties :
Son âme que prend l’ange de la mort
Son corps pour les insectes
Ses biens pour ses héritiers
Ses os pour la terre
Ses bonnes œuvres que récupèrent ses créanciers
Aussi pourquoi anéantissons nous nos bonnes actions :
« al hassadou yahkouloul hassanate kama tahkouloun naroul hatwabe »
Pourquoi la jalousie, la médisance..

Ce monde n’est pas notre lieu de résidence (asli) mais un lieu de passage, notre origine c’est le paradis. Chaque jour nous rapproche de la mort, il est malheureux que nous nous complaignions dans de grands projets et que nous éludions complètement la réalité de la mort

Un sage a dit : si nous consacrions seulement la moitié de nos efforts de ce monde pour l’au-delà, nous obtiendrons certainement le paradis

Un jour, notre Prophète sallallahou alayhi wasallam dit aux sahabas : « ayez de la pudeur vis-à-vis d’ALLAH comme cela est son droit. »
« celui qui a de la pudeur vis-à-vis d’ALLAH , il lui importe qu’il ne passe une nuit sans penser à la mort, qu’il protège son ventre et qu’il protège ce que son ventre a entouré, qu’il protège sa tête et ce que sa tête a entouré. Il lui importe de se rappeler de la mort et qu’après la mort son corps sera poussière et qu’il se détache des choses de ce monde.

Les oulamas expliquent que par tête, il ne doit se prosterner devant un autre qu’ALLAH , ni pour le culte ni par respect, ce que la tête a entouré : à savoir les yeux, les oreilles, la langue doivent être protégés. De protéger son ventre de nourriture douteuse, de même le sexe,,les mains, les pieds.
Imam Nawawi dit qu’il est moustahab de lire souvent ce hadice

Tout homme a la certitude de mourir un jour, mais nul ne peut dire s’il aura un kafane, le jour de sa mort.
Un homme qui possédait un immense terrain vint à mourir assassiné, on le jeta dans une rivière et son corps fut repêché par les policiers qui remirent son corps à des musulmans. Ces derniers firent l’annonce d’une collecte par haut parleur pour collecter de quoi payer son linceul.

Un jour, Raçouloullah sallallahou alaiyhi wasallam demanda à l’ange de la mort : avant de venir, tu n’envoies pas d’émissaire ? il répondit, j’en envoie beaucoup mais les gens n’y prêtent attention, qui sont ils ? lorsqu’on perd les dents, la vue baisse, les cheveux blanchissent…

Auteur : Mw Mohamad Bhagatte

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind