Interview de Dr Fall Mohamed Président du Forum Social et Culturel de Mauritanie, organisateur de la caravane médicale annuelle à Keur Mour [PhotoReportage]

Fall MohamedCridem a rencontré le président du forum social et culturel des ressortissants du Trarza résidant à Nouadhibouqui entreprend chaque année des consultations médicales gratuites au profit des populations mauritaniennes.
Cette année, le choix a été porté sur Keur Mour, un village du Trarza dans la commune de JidrelMohguen a quelques 22 kilomètres de la capitale du Trarza, ROSSO
En plus du reportage qui vous sera offert relatant ces consultations médicales,Cridem publie cette interview pour mieux faire connaitre cette organisation et ses vraies motivations.
Cridem :Pouvez-vous vous présenter tout en le faisant pour le forum que vous présidez ?
Dr FALL Mohamed : Permettez-moi tout d’abord de vous remercier pour m’avoir donné à travers cette interview l’occasion de parler de notre association et de ses activités.
Je m’appelle donc Fall Mohamed (Ameth pour les Familiers) je suis chirurgien-dentiste en fonction au service de stomatologie du centre hospitalier de Nouadhibou depuis 2008
Le Forum Social et Culturel-Mauritanie (FSC-M) est une association crée en 2008 à NDB par des jeunes cadres ressortissants du Trarza résidant dans cette ville et qui avaient pour objectif la promotion de la santé, de l’éducation et de la culture.

Cridem : Comment, l’idée de ce forum est arrivée? Qui sont derrière cette organisation qui rabat un important travail social ?

Dr FALL Mohamed : Le Forum a donc été créé suite à une question posée par un des membres fondateurs au cours d’une rencontre entre amis, comment faire pour aider sur les plans social et éducatif en tant que personne lambda les populations nécessiteuses à l’intérieur du pays ? Et de cette question est née l’idée de créer un lieu de rencontre où chaque citoyen Mauritanien pourrait apporter sa contribution pour une action sociale d’où le nom de Forum.

Cridem : Quels sont les moyens que vous disposez ? Quels sont les partenaires qui vous accompagnent dans cette noble mission sociale ?

Dr FALL Mohamed : Pour les moyens nous comptons d’abords sur les adhérents qui, en dehors de la somme d’adhésion qui est pareille pour tous, participent à toute demande d’aide sociale à la hauteur de leurs moyens. Ensuite il y’a le soutien de notre président d’honneur, les sympathisants, le programme de lutte contre le paludisme, les autres associations partenaires, le corps médical et toutes les bonnes volontés qui comprennent l’importance de notre action envers les populations nécessiteuses du pays profond.

Cridem : Comment adhérez à un tel forum ? Pourquoi le limiter juste aux ressortissants du Trarza vivant à Nouadhibou ?

Dr FALL Mohamed : L’adhésion est ouverte à tout Mauritanien désireux d’œuvrer dans l’humanitaire moyennant l’achat d’une carte d’adhésion a 5000 um( cinq mille )
Le forum n’est pas limité aux ressortissants du Trarza, pour preuve nous avons des adhérents provenant de toute les régionsde la Mauritanie seulement les fondateurs étaient tous issus du Trarza et d’ailleurs aujourd’hui le Forum s’appelle tout simplement Forum social et culturel de Mauritanie.

Cridem : Quel est le bilan de vos réalisations ?

Dr FALL Mohamed : Depuis sa création en 2008, le forum a visité 8 localités (Dieuk, Garack, Dar El Barka II (Pk 14 Rosso-Nouakchott), Mbalal, Tounguene, Aghchorguitt( BRAKNA ), Oumoul Ghoura et aujourd’hui Keur Mour) avec des consultations médicales gratuites qui ont commence avec 300 personnes la première fois et qui atteignent aujourd’hui 1500 à 2000 personnes pour les dernières caravanes.

Cridem : Quelles sont vos perspectives ?

Dr FALL Mohamed : Si les moyens suivent nous ambitionnons de nous étendre sur toute l’étendue du territoire et même au-delàcar les besoins des populations en soins sont partout et immenses.

Cridem : Quels sont les mots que vous voudrez bien adresser aux populations qui vous accueillent et les autorités pour plus d’accompagnement ?

Dr FALL Mohamed : Que je les remercie au nom de tout le groupe pour l’intérêt qu’elles portent à nos caravanes médicales par leur disponibilité et leur présence massive.
Quant aux autorités administratives, nous les remercions pour la facilitation ainsi que pour les autorisations délivrées à chaque fois que le besoin se fait sentir.

Je vous remercie.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge