Interview: « Nous userons de nos forces et moyens pour que cette justice soit rendue »

LAMTOTO (3)

Bocar Lam toro Kamara est le Président du Collectif des Orphelins des Victimes Civiles et Militaires COVICIM de la répression des événements de 1986-1991 en Maurtanie. Dans cet entretien, Rimweb.net l’intérroge sur la conférence de presse des orphelins des martyrs des événements de 1986/1991 organisé le 25 mars dernier.

 

Rimweb : Quel était la portée de la conférence de presse des orphelins des martyrs des événements de 1986/1991 tenue le 25 mars dernier ?

En  tant qu’orphelins  de ces crimes de sang  des années 86-91 nous avions prie l’initiative d’organiser une  conférence de presse portant sur la journée du 25 mars officialisé par l’état comme journée de réconciliation nationale  après avoir effectuée la prière aux absents le 25 mars  2009 à Kaédi . Nous dénonçons haut et fort que la réconciliation vient après les devoirs : vérité, justice …etc.

Rimweb : Quel est le symbole de cette journée du 25 mars pour vous?

Pour nous le symbole de cette journée était la reconnaissance de la question  du génocide perpétrée par le régime de Muawiya Sid Ahmed Ould  Taya à l’encontre des négro-africains.          Malheureusement  elle à échouée car  la reconnaissance  et la prière des absents doivent se faire   dans les lieux  des camps  de tortures  ou fosses communes  .

Le pardon que le Président Ould Abdel AZIZ  avait demandé au nom de l’Etat est  une grande erreur car cette dernière ne se  décrète jamais sans avoir mis un accent sur la question du génocide.

 

Rimweb : Plus de 20 ans après les faits, quelle forme de justice?

 

Le COVICIM organise des manifestations et diverses activités pour sensibiliser la communauté  nationale et internationale sur les faits et l’ampleur des ces crimes, en vue de dénoncer cette loi d’amnistie  du 12 juin 93  protégeant les bourreaux  et que ces derniers soient traduits en justice.

Rimweb : Quelles sont les sources de blocages selon vous?

 

L’état  Mauritanien constitue un blocage primordial pour le règlement de ce dossier : les criminels et leurs commanditaires  sont dans l’appareil  étatique et sont haussés à de hauts grades et l’instauration de la loi d’amnistie.

Rimweb : Avez vous espoir que justice sera rendue un jour ?    

En tant qu’ayant droit et enfant de cette nation nous userons de nos forces et  moyens pour que cette justice soit rendue car elle est d’une part le socle qui mine notre unité nationale et notre cohabitation depuis toujours.

Propos recueillis par Awa Seydou Traoré

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge