Invitation Spéciale pour le dialogue politique à l

arc-en-ciel-balas

Invitation Spéciale pour le dialogue politique à l’intention de toutes les forces vives de la nation

Notre pays lance ce jeudi 29 septembre un dialogue national global en vue de débattre des problèmes majeurs de la Mauritanie et proposer les solutions qui conviennent. Ce dialogue sera ouvert et toutes les grandes questions nationales (voir thématique ci-jointe) seront débattues avec franchise, sans tabous ni lignes rouges.

Il s’agit donc d’un événement d’une grande portée qui fera date dans les anales de notre histoire.

Le PMC Arc-en-ciel dont la raison d’être est l’amélioration des conditions de vie des populations mauritaniennes, sans exclusive, et qui a tout de suite mesuré la portée de cet événement majeur s’est engagé corps et âme pour sa mise en œuvre et sa réussite.

A cet égard Monsieur Alassane Hamadi Soma Bah dit Balas, président du PMC s’est investi de la noble mission d’œuvrer inlassablement pour la réussite coûte que coûte de ce dialogue, ne ménageant aucun effort pour atteindre cet objectif.

A cet effet, Monsieur Balas, au non de l’ensemble des cadres et militants du parti, lance un appel à toutes les expertises nationales, chacun dans son domaine, pour venir prendre part, à notre côté, à cette noble œuvre de salubrité publique.

Ces personnalités de tout bord sont invitées par le PMC sans aucune arrière pensée politique ou politicienne.

Cet appel n’est motivé que par l’amour de la patrie et la ferme volonté de jeter les bases d’une Mauritanie juste et prospère qui profitera non seulement aux citoyens que nous sommes aujourd’hui mais aussi et surtout aux générations futures.

Le chalenge est d’autant plus motivant que nous sommes convaincus que notre pays regorge de compétences avérées dans tous les domaines et dispose de toutes les ressources indispensables pour un essor économique fulgurant.

Pour toutes ces raisons, le PMC Arc-en-ciel réitère son vibrant appel à tous les compatriotes pouvant apporter une contribution quelconque. Il espère faire résonner en eux la fibre patriotique afin qu’ils mettent les intérêts de notre chère Mauritanie au dessus de toutes ces querelles et autres chamailleries byzantines sans lendemain.
……….

La Thématique Générale et Grands Défis Nationaux

1. La Thématique Générale et Grands Défis Nationaux

Les propositions écrites des différents Partis et Blocs de Partis politiques et les réunions successives ont permis d’aboutir à une thématisation exhaustive articulée autour des quatre axes majeurs suivants :

1.1. Les Problématiques Politique et Electorale
– Consolidation et mise en œuvre des acquis du dialogue politique de 2011 ;
– Révision du Code Electoral pour le rendre consensuel ;
– Elections Parlementaires Anticipées (avec la participation de tous) ;
– Proportionnelle (révision et extension) ;
– Commission Electorale Nationale Indépendante ;
– Institution de l’Opposition Démocratique ;
– Révision de la Loi Relative aux Partis Politiques ;
– Partis Politiques et émiettement de l’espace politique ;
– Financement des Partis Politiques
– Argent Public et Transparence dans le Financement des Activités Politiques ;
– Décentralisation (Communes, Conseils Régionaux) ;
– Transparence dans la gestion des affaires publiques et politiques.
1.2. Les Réformes Constitutionnelles
– Création d’un Poste de Vice-président ;
– Révision de l’Article 26 amendé relativement au plafond de l’âge exigé aux Candidats à la Magistrature Suprême ;
– Sénat ;
– Conseil Economique et Social ;
– Haut Conseil Islamique ;
– Haute Cour de Justice ;
– Médiateur de la République.
– Cas de Vacance du Pouvoir ;
– Conseil Constitutionnel (composition…) ;
– Emblèmes et Symboles de l’Etat (Hymne National, Drapeau) ;
– Révision de la représentation parlementaire des Wilayas ;

1.4. Le Renforcement de l’Etat de Droit et de la Justice Sociale
– Séparation des Pouvoirs ;
– Réformes Judiciaires et Indépendance de la Justice ;
– Libertés Individuelles et Collectives ;
– Neutralité de l’Administration et Amélioration de son Efficacité ;
– Accès aux médias publics ;
– Unité Nationale et Cohésion Sociale ;
– Discrimination Positive, avec attention spéciale, au profit des couches déshéritées, et le traitement des séquelles de l’esclavage, de toutes les formes d’injustice et du passif humanitaire ;
– Etat Civil ;
– Appui aux Forces Armées dans leurs missions fondamentales (armée républicaine) ;
– Lutte contre le Terrorisme, la Radicalisation, le crime organisé, le trafic de la drogue et des substances psychotropes et l’immigration clandestine ;
– Consolidation de la Coopération Régionale et Internationale dans le domaine de la Sécurité ;
– Emploi ;
– Propriété Foncière ;
– Lutte contre les propagandes mensongères et nuisibles ;
– Mauritaniens de l’Extérieur ;
– Révision des Objectifs et Programmes de l’Agence Tadamoun ;
– Réforme des Systèmes Educatifs et de Santé de même que la Politique de l’Habitat et de l’Urbanisme ;
– Politiques Agricole, Hydraulique et Pastorale ;
– Réforme Foncière et Domaniale ;
– Politiques des Mines, de l’Industrie et de l’Energie ;
– Promotion du Patrimoine Artistique, Culturel et Artisanal ;
– Politique Etrangère ;
– Citoyenneté et Service Civique Obligatoire ;
– Rôle des Centrales Syndicales et des Organisations Professionnelles ;
– Rôle de la Société Civile dans le Développement, la Consolidation de la Démocratie et de l’Unité Nationale.

1.4. La Gouvernance Economique et Financière
– Réalisation/Accomplissement du Développement Economique ;
– Redistribution Equitable des Richesses ;
– Instauration d’une Gouvernance Environnementale Equilibrée ;
– Prise en Compte des Exigences du Développement Durable ;
– Transparence dans la gestion des Ressources Naturelles ;
– Diversification des bases de la production et amélioration de la compétitivité ;
– Révision des Accords dans deux secteurs les Pêches et les Mines ;
– Subvention des Produits de Base (Programme Emel) ;
– Révision de la grille des salaires ;
– Création d’un Observatoire National de la Transparence (contrôle des marchés et contrats) et la Lutte contre la Gabégie.
2. Lieu du Dialogue
Le Centre International des Conférences de Nouakchott.
3. Durée
La durée proposée est de dix (10) comme plage médiane de temps en fonction des suggestions des uns et des autres.
4. Ouverture
Le Président de la République devrait assurer la Présidence de la cérémonie solennelle d’ouverture du Dialogue National.
5. Format
Le Dialogue National Inclusif verra la participation de plusieurs blocs :
– La Majorité Présidentielle ;
– L’Opposition ;
– Les Syndicats et la Société Civile ;
– les Personnalités Indépendantes et les Mauritaniens de l’Extérieur;
6. Les Structures
Il est proposé la mise de plusieurs Commissions :
– La Commission de Supervision et d’Orientation composée des Représentants désignés par les parties prenantes mais dûment habilités à prendre, en dernier ressort, les décisions (Présidents des Blocs, Présidents des Partis Politiques) ;
– La Commission d’Organisation désignée par la partie organisatrice du Dialogue National Inclusif ;
– La Commission du Suivi de la mise en œuvre des résolutions et décisions du dialogue avec une coprésidence et une composition paritaire ;
– La Commission de Synthèse composée de quelques membres de la Commission d’Organisation et des rapporteurs des Ateliers. Le Rapport de Synthèse doit être validé par la Commission de Supervision et d’Orientation.
7. Ateliers
Quatre Ateliers dédiés aux axes majeurs fixés d’un commun accord sont programmés. Chaque Atelier est structuré de la manière suivante :
– Une Coprésidence Majorité et Opposition ;
– 4 Rapporteurs/jour dont deux le matin et deux l’Après-midi ;
– Des Représentants des Partis Politiques ;
– Des représentants des Syndicats et de la Société Civile ;
– De la Diaspora et des Personnalités Indépendantes.

Nouakchott, le 29/09/2016

Le PMC Arc-en-ciel , Section Communication

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge