IRA – AUX USA

US Mauritanian Diaspora
La Visite de Mr. Brahim Ramdhane aux Etats Unis d’Amérique
Du 15 Juin au 04 Juillet, 2013.
 IRA AUX USA

 

Mr. Brahim Ramdhane, Vice-Président  de l’IRA, a effectué une visite aux Etats Unis pour participer à un séminaire organisé sur les droits de l’homme par Tufts University, Medford, Massachussetts. Au cours de ce séjour, Mr Ramdane a tenu à rencontrer  les membres de la communauté mauritanienne, ainsi que les militants des droits de l’homme pour les informer du combat que son organisation, Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste en Mauritanie (IRA) mène à la fois sur le plan national et international. Les différentes organisations qu’il a eu l’honneur de rencontrer ont pris le ferme engagement de soutenir IRA dans son effort pour l’éradication de l’esclavage, l’élimination du racisme, la protection des acquis en matière des droits de l’homme, et la promotion de la démocratie en vue de créer les conditions réelles d’une justice sociale durable en Mauritanie.

 

La participation de Mr. Ramdhame au séminaire a été une grande occasion pour lui de faire l’état des lieux – peu enthousiaste – des droits de l’homme en Mauritanie sous ses différents angles, et d’établir des relations de travail avec les représentants des autres organisations. C’était également une occasion sans parallèle d’élargir son expérience pratique des droits de l’homme et surtout sur la lutte non-violente et d’approfondir sa connaissance théorique. Il est important de noter que, considérant le caractère hautement sélectif de ces programmes, son admission témoigne de la reconnaissance de ses valeurs intrinsèques  et de son engagement à contribuer aux idéaux de justice sociale.

 

Après la clôture du séminaire, Mr. Ramdhane s’est engagé  dans une série d’activités pour faire avancer la lutte pour la justice sociale en Mauritanie. C’est ainsi qu’il s’est rendu à Chicago sur invitation de Abolition Institute, où il a eu une importante réunion avec un groupe de défenseurs des droits de l’homme le 23 Juin 2013. Après avoir entendu son histoire personnelle, ainsi que la situation qui prévaut dans le pays à savoir l’esclavage et le racisme d’état,  les participants ont assuré à Mr. Ramdhane leur soutien total en vue de mettre fin à cette injustice qui s’étend sur différent fronts.

 

Par la suite il s’est rendu à Washington, DC où il a eu une série de rencontres avec des organisations des droits de l’homme ( Polaris Project; Free the Slaves, Amnesty international …)  avec les lesquelles il a eu des discussions fructueuses. Il a également eu l’opportunité de rencontrer les  media, notamment la Voix de l’Amérique  où il a éloquemment dénoncé les graves violations qui sévissent en Mauritanie et l’impunité qui les caractérise. Il a fait appel à la mobilisation internationale pour exercer les pressions nécessaires sur le gouvernement Mauritaniens en vue d’un changement radical pour mettre fin à l’esclavage et au racisme d’état. En plus de ces rencontres, il a eu des concertations avec les membres de la communauté mauritanienne basée à Washington, DC.  Il en a profité pour partager les derniers développements au niveau national avec eux, mais aussi, il a recueilli leurs suggestions et critiques  qu’il considère comme une source d’idées importantes pour améliorer l’agenda de son organisation.

 

Columbus, Ohio fut l’étape suivante où il a eu un accueil chaleureux de la part des membres de la section IRA et de ses  sympathisants, le samedi 29 Juin 2013. Grâce au soutien du Professeur J. P. Cook qui a toujours répondu aux appels de la communauté mauritanienne, il a eu l’opportunité de faire une présentation  à Ohio State Université, sponsorisée par le Département Américain de Descendants Africains et le Centre d’Extension de la Communauté Africaine. Cette grande rencontre lui a offert l’occasion de peindre de nouveau le tableau sombre des droits humains  en Mauritanie, notamment l’esclavage, la discrimination raciale et l’impunité. Il a aussi décrit la vision de son organisation ainsi  que les stratégies effectives déployées pour lutter contre le système arbitraire et injuste en place en Mauritanie. Il a eu des échanges très fructueux avec l’audience qui a hautement apprécié sa présentation.

 

A peine cette rencontre terminée, Mr. Ramdhane a joint une conférence téléphonique pour s’adresser à la Diaspora mauritanienne à travers  les 50 états des USA. Prenant la parole, Mr. Ramdhane a fait remarquer qu’il n’était pas venu pour donner des leçons, mais plutôt pour accueillir leurs questions, suggestions et critiques pour mieux avancer sur les questions des droits de l’homme en Mauritanie. Décrivant la situation qui prévaut, il a indiqué que,” la Mauritanie est un état esclavagiste fondé sur le racisme d’état, source de tous les maux que connait le pays.” Il a ajouté qu’après avoir fait le constat de la limite des déclarations, ils ont conclu que la solution aux problèmes réside dans des actions concrètes sur le terrain. C’est ainsi qu’ils ont décidé de créer IRA en 2008. Depuis le 13 Décembre 2010 et l’affaire de Meilimnine Mint Bekar Val, ils ont eu à réaliser un bon nombre d’actions sur le terrain pour “faire bouger les lignes,” a-t’ il indiqué.  En guise d’illustration, il a cité le Pèlerinage d’Inal qui a galvanisé les foules et attiré à la fois l’attention nationale et internationale. Il a également cité la visite à Sorry Malle qui vient d’être initiée. Parlant des efforts pour l’éradication de l’esclavage, il a fait référence aux confrontations que les militants d’IRA ont eues avec la police et les emprisonnements subséquents.  Ces actions ont eu pour résultats l’emprisonnement des esclavagistes pour la première fois dans l’histoire de la Mauritanie. « Quelle que soit la durée de leur détention, nous  considérons cela comme une victoire importante avec une haute portée aussi bien symbolique que réelle, » a-t-il ajouté.

 

La présentation a été suivie par la traditionnelle session questions & réponses. Il est important de noter que la diaspora a répondu massivement. Des participants ont appelé de Washington, DC, New Hampshire, Texas, Ohio, Georgia, Pennsylvania, New York, North Dakota, Massachusetts,  Virginia pour ne citer que quelques états. Par le nombre et la qualité de leur questions, les participants ont donné une teneur particulière au débat que le conférencier n’a pas manqué d’apprécier.

 

Les questions ont porté sur un large éventail de sujets préoccupants. L’intervention de l’audience a commencé par la brulante question de l’enrôlement considéré comme une forme d’exclusion de la Communauté Noire. La question était, ainsi, formulée : Quelle stratégie doit-on adopter pour arrêter le gouvernement qui poursuit sa politique d’enrôlement malgré les objections? Une autre question a porté  sur les relations qu’IRA entretenait avec les autres partis politiques. L’audience voulait savoir si IRA avait des relations  avec les autres partis politiques. Un intervenant a demandé une clarification sur la création d’un parti politique par IRA. Dans le prolongement de cette question, les participants voulaient savoir si IRA en tant que groupe/organisation envisageait de présenter un candidat aux futures élections présidentielles. “ IRA doit présenter son candidat,’ a suggéré le même intervenant. Certains membres de l’audience se demandaient si la participation au processus politique n’allait pas avoir un effet sur l’image de l’organisation. La question du passif humanitaire et de l’impunité dont jouissent les auteurs des crimes a été évoquée. La nécessite de développer des programmes d’éducation pour conscientiser les esclaves et l’élaboration de programmes socio-économiques pour les nouveaux affranchis ont été largement soulevés par les membres de l’audience.

 

Prenant la parole, Mr. Ramdhane a commencé par remercier l’audience pour la considération qu’elle a  manifestée à son égard en participant à la rencontre d’ une part et d’élever le niveau du débat par la qualité de leurs questions d’autre part.

 

Il a indiqué que TPMN (l’aile dirigée par Mr Dia)  est toujours actif sur le terrain et que des actions se mènent de diverses manières auxquelles participe IRA. Par exemple, il a cité la participation d’IRA aux actions en cours en France. Il a mis en relief la nécessite d’une action commune pour une plus grande efficacité. S’agissant du passif humanitaire, il a précisé qu’il est inacceptable pour IRA que les criminels restent impunis, avant d’ajouter que leur présence constitue un embarrassent pour l’état car certains occupent d’importantes fonctions. S’agissant de l’éducation des esclaves, il a indiqué que le mouvement de plus de 7000 dockers du port, en début de cette année, a été le résultat de leur action de sensibilisation idem pour l’action des Journaliers de Zouératt et Nouadhibou. Et ces actions vont donné lieu à une centrale syndicale, affiliée à IRA, dans les toutes prochaines semaines. Il a ensuite rappelé que IRA a crée une aile politique et cherchera à porter son discours au parlement, et a travers cette aile politique nous briguerons le suffrage universel et nous proposerons au mauritaniens des candidats différents et un projet de société nouveau.  Un projet de société pour une Mauritanie juste et égalitaire sans esclavage ni racisme. Une Mauritanie sans discrimination et sans aucune forme d’exclusion.  Conscient de la nécessite de soutenir les nouveaux affranchis, IRA a développé des programmes socio-économiques pour lesquels il est en train de chercher des financements.

 

Mr Brahim Ramdhane c’est rendu à Cincinnati sur Invitation des activistes  de IRA. Deux nuits durant, il a animé des discussions franches avec la diaspora venue nombreuse le rencontrer et il a surtout visité  National Underground Railroad Freedom Center pour voir de ses propres yeux les traces de l’esclavage aux USA. Il a eu des explications claires sur la guerre civile entre le nord et le sud qui a mis fin à l’esclavage dans ce pays   

 

Sa dernière rencontre a eu lieu avec la communauté Mauritanienne de New York le Mercredi 03, Juillet 2013 au siege de Pulaar speaking . Considérant l’engagement inébranlable du conférencier d’ une part et de l’intérêt réel que les Mauritaniens portent aux développements politiques en cours dans le pays, la communauté a répondu avec enthousiasme á l’ appel. Mr. Ramdhane a saisi cette occasion pour réitérer son message. Il a parle de la détérioration continue de la situation sociopolitique et de l’incompétence notoire du gouvernement actuel  á y faire face. Ensuite il a parle de la mission de son organisation et de ses actions innovatrices en vue d’une transformation radicale du système en place. Les échanges avec l’ audience ont été tres fructueux.

En conclusion, il a vivement remercié d’une manière générale la Diaspora Mauritanienne des Etats Unis pour le soutien qu’elle ne cesse d’apporter à l’IRA, mais surtout pour le rôle actif qu’elle continue de jouer dans le combat pour mettre fin à l’esclavage et au racisme d’état en Mauritanie.

 

Source :  Bakary Tandia

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge