IRA ça ne va pas! et ça n’ira pas!.

contribution

« La dissension est endormie. Qu’Allah maudisse celui qui la réveille. ». Le prophète Mohamed (psl). Je ne cherche a défendre aucun maure, ni aucune mauresque. Je ne cherche nullement a justifier des siècles d’oppression et de tort ignobles infligés aux esclaves en Mauritanie et ailleurs d’ailleurs.

Je veux seulement attiré l’attention, ou plus tirer la sonnette d’alarme, quand a un certain discours qui semble aller en crescendo en cette république, qui se dit islamique.

J’ai suivi, et combien j’aurais aimé ne pas le suivre, un débat télévisé sur la chaine « Wataniya » entre deux hommes de cette génération de tous les désaccords. Le docteur Saad ould welid pour IRA et monsieur Daoud ould Ahmed Aiche pour une autre formation politique. L’une de ces formations politicardes, qui s’acharnent bêtement a détruire de façon irréversible la cohésion de cette société, cultiver des dissentiments pour récolter la discorde.

Les deux hommes et plus particulièrement l’un d’eux semblait souffler sur un brasier sous les cendres, duquel, il ne semble pas réaliser apparemment les terribles retombées et les catastrophiques conséquences.

Docteur Saad invectivait les maures les « Bédanes« , tous les « Bédanes« , a l’exception des « Aznaga« , qui partagent la condition des esclaves.

Ses propos étaient une salve de haine et de colère contre des innocents, qui ne l’écoutaient probablement pas et qui sont certainement occupés a tout autre chose que la politique. C’est a peine s’il n’invitait pas les citoyens a prendre les armes et a se trancher les cous. Dans une société ou les gens sont encore a ce stade. dans une société ou la moindre rumeur fait sortir les citoyens a deux heures du matin de chez eux pour mettre tout à feu et à sang.

Je me demande si les propos et les gestes de ce docteur versent plus dans la libération des noirs ou plutôt dans l’invite à l’incinération, non pas des livres de Khalil, mais du peuple mauritanien, lui-même.

Docteur. Je suis maure. Je suis parmi les premières promotions de ce pays. Je n’ai jamais eu un droit en Mauritanie. J’ai été inspecté par des professeurs, que j’ai formé. Mes enfants bien éduqués et bien formés sont tous dans la rue. Je n’ai pas de tribu, ni de parti politique. Comme vous ma mère de « Vrig Lekwar« , juste à coté de chez Biram ould Dah, a été exploitée jusqu’à l’os. Elle est morte pensant que certain homme avait valeur de divinité.

Je suis d’accord avec vous. Il y-a eu des atrocités. Des crimes. Des falsifications abominables et cruellement douloureuses. Mais je préfère changer la Mauritanie dans la paix. Je ne veux jamais contribuer à ces crimes passés en me présentant devant Allah avec du sang sur les mains, et moins encore avoir une quelconque promotion en touillant des plaies, qui font encore très mal.

Monsieur Daoud ould Ahmed Aiche ne représente nullement les maures. Ould Abd Aziz a donné certain signes de bonne volonté pour aller de l’avant dans ce dossier de divergences et de querelles. Espérons qu’il soit de bonne volonté. Sinon il ira avec un dossier pas tres confortable sous le bras vers Allah.

Beaucoup de responsables, sont irresponsables. Ils voient le précipice ou le pays risque de s’engouffrer d’un instant a l’autre, et ne font rien. Ils sont les séquelles, les restes restant d’une espèce qui a fait mal, mais qui cessera de le faire. C’est sur.

Ce qui était ne sera plus jamais docteur. Ce que vous voyez c’est une coalisions d’intérêts qui gouverne. Des hommes dont le mélange de cupidité et d’égoïsme, ont été plus fort que les baumes de la vertu et de la quiétude morale et religieuse. Plus fort que le sentiment national. Plus fort que la force de l’intégrité et du droit chemin. Ils vont disparaitre. Ils disparaitront.

L’Afrique du Sud a connu des atrocités incroyables. Leur sagesse a été d’enterrer les images et les témoignages de ces atrocités. Pas par négligence, mais pour ne pas détruire le présent après avoir perdu et empoisonné le passé. Ghandi avec ces millions de millions d’indiens pouvait bruler les anglais et l’Europe avec. Il a opté pour la non violence. Un bonheur bâti sur les cadavres, sentirait bien mauvais.

Ces hommes que vous accusez et à raison d’avoir rendu licite la fornication avec vos sœur et vos mères. Allah les torturait par des moyens que vous ne pouvez imaginer. Parfois ils étaient obligés de passer le restant de leur vie avec leurs fils, qui leur ressemblaient comme deux gouttes d’eau, sous leurs yeux, dans la condition d’esclaves. « Nul ne connait les soldats de Ton Seigneur a part Lui. »

Docteur depuis 25, mon épouse, femme, mauresque, blanche, n’ayant aucune goutte de sang noir dans les veines descendait régulièrement avec moi dans la Chamama (beaucoup de vidéos à l’appui). Elle soignait les femmes et les enfants des Adwabas, elle a distribué des millions d’aide de tentes de moustiquaires, de chèvres et de vaches laitières à ces démunis. Avez-vous le courage de l’égorger pour cette fameuse « vengeance. »?

Elle a fait beaucoup plus que vous pour ces harratines. Elles a risqué sa vie en faisant face en brousse et loin de toute autorité a leurs maitres. Parfois les femmes lui disputait le bon morceau de viande d’un bœuf ou d’un chameau, qu’elle leur distribuait. Pourquoi n’a-t-elle pas quitté. Pourquoi a-t-elle accepté d’épouser un fils de « Koriya » comme moi avec les cheveux crépus et le nez épaté?

Docteur Saad. Je respecte IRA. J’aime bien le courage de Biram et sa détermination a faire face au tort et a l’injustice. Je le lui ai dit une nuit en face. Il est mon frère de Jidrel Mouhguen et moi de Lexeiba. Mais je préfère voir Biram, le MAURITANIEN, pour tous les mauritaniens, défendre la justice, la paix, l’égalité, la concorde. C’est dans ce sens qu’IRA, ira loin.

Si la Mauritanie a été affaibli par l’ignorance des générations passées, la sagesse de ces générations instruites, doit voler a son secours, non pas l’enfoncer dans les abysses de l’horreur et des guerres fratricides. Regardez autour de vous. Vous comprendrez.

Cordialement.
Mohamed Hanefi Koweit.

Source : mohamed hanefi

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge