IRA – Échauffourées à Tijikja

Des échauffourées ont opposé, vendredi soir (1er mars), de jeunes manifestants aux éléments de la garde nationale. Ces jeunes protestaient contre la présence dans la capitale du Tagant de Biram Dah Abeïd , coupable à leurs yeux «d’apostasie ».

Ces jeunes ont à maintes reprises voulu forcer le dispositif de sécurité que la garde nationale avait mis en place, maintenant ainsi de plusieurs mètres les deux camps.

Les éléments de la garde nationale ont repoussé à coup de matraques à maintes reprises ces jeunes excités visiblement prêts à en découdre avec les militants abolitionnistes. De nombreux pneux ont été brûlés par les protestataires. Par contre, il n’y a pas eu d’interpellations, ni de blessés.

La tension était vive. L’arrivée de la Marche n’a pas arrangé la situation. Un déploiement de la police a été mis au niveau du marché central et de plusieurs axes. Le meeting s’est achevé sans heurts.

Thiam Mamadou

Envoyé Spécial à Tijikja

Source : Le Calame

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind