IRA – Mauritanie : Communiqué de presse

 IRA-COMMUNIQUE-RIM

 Depuis la journée d’hier, les autorités exécutives ont déclenché une véritable battue contre les petits colporteurs et autres vendeurs ambulants qui avaient pris des abords du marché de la Capitale un lieu pour présenter leurs marchandises. Que ne fut la surprise de ces pauvres commerçants quand ils virent une escouade de bulldozers protégée par une escadre de la Brigade routière leur tomber dessus à bras raccourcis sans la moindre alerte ni coup de semonce pour saccager leurs maigres biens et s’en prendre à leur personne au point que nombre d’entre eux furent blessés et d’autres se retrouvèrent en prison.

                L’Initiative pour la Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA), tout en suivant de très prés l’évolution de ce dossier, tient à affirmer:

                1- sa condamnation la plus vigoureuse des méthodes discriminatoires dont sont victimes des citoyens parmi les plus pauvres. Ces commerçants exerçaient en ces abords du Marché depuis plus de vingt ans tout en réclamant régulièrement leur régularisation ou la mise à disposition à leur profit de solution de rechange. Les premières demandes de régularisation ont été adressées en 1993.

                2- sa demande, adressée au Autorités, pour que ce dossier soit traité avec discernement et respect des droits humains. Une solution pérenne, consensuelle et juste  consisterait à trouver pour ces commerçants une solution de rechange qui leur convienne.

                3- sa condamnation de l’attitude et des agissements de la Brigade routière et des donneurs d’ordre qui se cachent derrière-elle pour les mauvais traitements, de la privation de liberté et du saccage des biens des victimes de cette campagne.

Nouakchott      le 29 août 2013

La Commission de Communication

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind