IRA – Mise au point sur le manifeste des Haratin

 INITIATIVE POUR LA RÉSURGENCE DU MOUVEMENT ABOLITIONNISTE

Mise au point sur le manifeste des Haratin

Depuis sa création Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) a adopté une méthode nouvelle et authentique de lutte, fondée sur la transparence dans l’expression de ses positions. Son combat a pour objectif la fondation d’un Etat de droit et l’édification d’une société d’égalité et de justice. IRA a démontré sa détermination à lutter contre le système tribal et ses organes de contrainte, à la fois symboliques et matériels, par l’usage de la critique objective. Notre organisation a appris aux mauritaniens, l’écoute de la vérité morale d’où, désormais, certains troubles d’audition et de motricité dans l’ensemble du corps social. 


Notre modèle de lutte s’est avéré efficace du point de vue des résultats ; en un peu de temps. IRA a été attentive aux appels venant des groupes de Hratin habitués à la clandestinité et aux manœuvres velléitaires, en dépit de leur implication, avec nous, dans quelques-uns des objectifs et des principes. Notre acceptation du travail avec ces groupes s’est traduite par la participation, avec d’autres partenaires de la gauche réformiste, à la conception puis la rédaction d’un document commun, dans le but de réaliser un diagnostic de la problématique Hratin, suivi des perspectives concrètes de leur émancipation. Il s’agissait de poser les germes d’une coordination, avec toutes les parties qui partagent la conviction, afin de lever l’injustice et l’iniquité contre les élites et les masses d’esclaves et anciens esclaves en Mauritanie.

Justement, à cause du caractère confidentiel des réunions et délibérations, autour du document proposé, nous avons été surpris par la « fuite » du texte vers les media conservateurs dont l’hostilité à la cause s’expose sans vergogne. La circulation du projet, au sein des directions de partis politiqués et jusque dans les services de sécurité a révélé la divulgation de toutes les versions réactualisées. L’indignation succéda à l’étonnement, lorsque nous avons appris combien d’efforts certains membres de cette initiative consentent-ils pour coordonner avec les traitres même à la cause Hratin, depuis des années identifiés comme tels, auprès des pouvoirs mauritaniens ; parmi ladite engeance, nourrie à la sève de la délation et du retournement de veste, nous avons pu identifier des éléments des renseignements qui opéraient récemment à Genève et à Nouakchott, en utilisant des titres fictifs, des identités modelables, sous le profil éculé de la prétendue et fameuse « lutte contre l’extrémisme Hratin ».

Pour toutes ces raisons, IRA, qui avait exprimé, à huis clos, l’adoption du contenu du document, vient, par la présente mise au point, mettre un terme aux suspicions autour de la divulgation du texte ; dans le but de couper court aux manipulations et manœuvres d’infiltration obliques, notre organisation engage tous les partenaires impliqués depuis le début, à publier leur position et de se dévoiler, avec courage.

Aussi, au nom de personnes vulnérables, des militants sans défense, des volontaires anonymes, nous récusons, maintenant, la poursuite des réunions clandestines et appelons, le reste des groupes et les individus à afficher leur point de vue, en guise de respect pour la lutte nationale d’émancipation démocratique.

Nouakchott le 16 Janvier
La commission de communication

SOURCE : IRA-MAURITANIE

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind