IRA – Note d’information sur la tournée européenne du président Biram Dah Abeid

La tournée Européenne du président Biram Dah Abeid à la suite de sa distinction ira-biram-europepar FrontLine-Defenders.

Dans le cadre de la tournée européenne, á la suite de sa distinction par prix de Frontline Defenders 2013, Mr Biram Dah Abeid, invité par la prestigieuse ONG, a entamé des rencontres avec plusieurs institutions et officiels européens. Les entretiens étaient l’occasion pour le lauréat et président d’IRA-Mauritanie, d’informer ses interlocuteurs sur la situation des droits humains en Mauritanie : la persistance de l’esclavage par ascendance, son déni par l’Etat et la politique de résistance à l’application des lois et conventions anti-esclavagistes, engagée par les gouvernements mauritaniens depuis toujours, l’exclusion et la marginalisation de la communauté Hratine, ainsi que la généralisation de l’injustice contre les couches pauvres, et du racisme envers les  Noirs.

Les arguments du président d’IRA, au cours de ces entretiens de haut niveau, ont revêtu une importance capitale pour ses interlocuteurs et ont fait de grands échos  et d’importantes résonances.

A)   Entretiens avec les institutions et organismes de EU á Bruxelles :

·         L’unité des droits humains, SEAE

·         Vice-président du Parlement européen

·         Secrétariat du Sous-comité Droits de l’Homme, au Parlement européen

·         les membres du COHOM et COAFR

·         Desk  droits humains au Cabinet du Président du Parlement européen

·         Des Députés au Parlement européen, membres de la Sous-commission “Droits de l’homme”

De gauche à droite: M. Biram Dah Abeid, M. Edward Mc-Millan Scott, Vice-président du Parlement européen, M. Abidine Merzough, Coordinateur Europe de l'IRA

De gauche à droite: M. Biram Dah Abeid, M. Edward Mc-Millan Scott, Vice-président du Parlement européen, M. Abidine Merzough, Coordinateur Europe de l’IRA

La lutte contre l’esclavage est l’une des priorités de la stratégie des droits humains de l’Union Européenne en Mauritanie.

IRA pourrait compter sur le soutien de toutes les institutions et tous les organismes européens, même si l’organisation n’est pas officiellement reconnue en Mauritanie.

Surpris par l’ampleur des crimes d’esclavage en Mauritanie, un état de fait qui est dû au maintien du code d’esclavage traditionnel et par ascendance, transcrit dans l’abrégé de Khlil et ses exégètes, les interlocuteurs de Biram Dah ABEID se sont déclarés bien fondés et responsables à apporter leurs aides á IRA, selon leurs mandats et leurs missions dont la défense et la promotion des droits humains dans le monde est la ligne directrice..

Des propositions vont êtres étudiés pour faire un lien et une jonction entre la lutte d’IRA et la présentation d’une étude sur les formes modernes de l’esclavage, devant le Parlement européen dans le courant de l’année 2013.

Le COHOM (groupe de travail du conseil de l’Union Européenne sur les droits de l’Homme) sera particulièrement attentif au sujet de l’esclavage en Mauritanie lors de sa participation à la préparation à l’Examen Périodique Universel de la Mauritanie devant le conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies à Genève. Le Président du COHOM, a promis de sensibiliser la Délégation de l’UE ainsi que les missions des Etats Membres de l’UE à Genève pour leur demander d’organiser des réunions d’échanges avec Biram Dah Abeid lors de son passage prochain à Genève ou dans d’autres capitales Européennes.

Nombreux sont les interlocuteurs qui proposent d’œuvrer pour une Résolution urgente du Parlement européen au sujet de l’esclavage au

De gauche à droite: M. Colin Wrafter, Directeur Droits de l'Homme et Nations Unies, Ministère des affaires étrangères d'Irlande, M. Biram Dah Abeid, M. Engelbert Theuermann, Président du Groupe de travail du Conseil de l'Union européenne sur les Droits de l'Homme, M. Abidine Merzough, Coordinateur Europe de l'IRA

De gauche à droite: M. Colin Wrafter, Directeur Droits de l’Homme et Nations Unies, Ministère des affaires étrangères d’Irlande, M. Biram Dah Abeid, M. Engelbert Theuermann, Président du Groupe de travail du Conseil de l’Union européenne sur les Droits de l’Homme, M. Abidine Merzough, Coordinateur Europe de l’IRA

Mauritanie. Ils encouragent Biram Dah ABEID à passer souvent à Bruxelles afin de rencontrer les membres clés des divers groupes politiques au Parlement européen et de les informer sur la situation des droits humains dans le pays et dans la sous-région.

Les informations qu’IRA a données seront insérées dans différents rapports en court de rédaction sur la situation des droits humains au Sahel. Les interlocuteurs se sont montrés très intéressés par la question de l’esclavage en Mauritanie, dont ils n’avaient pas mesuré l’ampleur avant l’incinération symbolique des codes d’esclavage en Mauritanie, par IRA, en avril 2012.

 

B)   Entretien au desk droits humains pour l’Afrique subsaharienne et desk géographique pour la Mauritanie, au Ministère des affaires étrangères de Belgique

Les responsables belges ont promis d’agir dans le cadre européen pour soulever la problématique de la persistance de l’esclavage et du refus de la Mauritanie d’appliquer les lois nationales et les conventions internationales, mais aussi au niveau des Nations Unies dans le cadre de l’Examen Périodique Universel. Le Ministère s’est aussi montré intéressé par la situation des populations Hratine en Mauritanie car il doit répondre à des questions parlementaires belges sur l’esclavage d en Mauritanie.

 

C)   Entretiens en France :

·         Chef du Pôle Post-conflit et Etat de Droit et Sous-direction de la Gouvernance Démocratique au Ministère des Affaires étrangères

·         L’ambassadeur pour les droits de l’Homme au Ministère Français des Affaires étrangères

·          Sous-direction des droits de l’Homme et des Affaires humanitaires

·          Sous-direction Afrique Occidentale

De gauche à droite: Mme Marie-Laure Bonifassi, Sous-direction d'Afrique occidentale, Ministère des affaires étrangères de France, M. Biram Dah Abeid, M. Francois Zimeray, Ambassadeur pour les Droits de l'Homme, Ministère des affaires étrangères de France et Mohameden ould Dah Zahaf, chargé de la communication de la section IRA-France.

De gauche à droite: Mme Marie-Laure Bonifassi, Sous-direction d’Afrique occidentale, Ministère des affaires étrangères de France, M. Biram Dah Abeid, M. Francois Zimeray, Ambassadeur pour les Droits de l’Homme, Ministère des affaires étrangères de France et Mohameden ould Dah Zahaf, chargé de la communication de la section IRA-France.

Les interlocuteurs français du président d’IRA  ont jugé très curieuse la non-reconnaissance d’IRA par les autorités mauritaniennes, mais cette situation ne pose pas de problèmes aux institutions françaises d’apporter leur soutien nécessaire à cette organisation qui a fait ses preuves sur le terrain, tout en souscrivant aux normes internationales de non-violence et qui est dotée d’une importante crédibilité nationale et internationale. 

Les informations qu’IRA a données seront considérées dans différents rapports en court de rédaction sur la situation des droits humains au Sahel. Les interlocuteurs se sont montrés très intéressés par la question de l’esclavage en Mauritanie, dont ils n’avaient pas mesuré l’ampleur avant le lobbying international d’IRA-Mauritanie et la dynamique qu’elle a menée sur le terrain ces dernières années. Ils s’engagent á proposer ce thème pour une prochaine réunion de la sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen.

Lors du dialogue bilatéral que la France entretient avec la Mauritanie, la question de l’esclavage sera davantage soulevée. La France soulignera aussi en particulier la question de l’esclavage lors du prochain Examen Périodique Universel de la Mauritanie. Le bureau de l’ambassadeur a promis de promouvoir le contact entre IRA et d’autres défenseurs des droits humains et organisations du monde musulman qui sont favorables à une interprétation éclairée du Coran.

Abidine O. Merzough.

IRA Mauritanie, Section Europe                    Allemagne,  le 17 Mai 2013

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge