IRA: Une marche autorisée en faveur de Birame Ould Abeid

Plus de quatre cent personnes à majorité harratines et négro-mauritaniens ont marché, mardi après-midi, dans la capitale mauritanienne , pour soutenir le président de IRA-Mauritanie, Birame Ould Abeid, qui devrait comparaitre demain devant la justice pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ».

Birame a été arrêté à la suite de l’incinération des livres du rite Malikite  qui, selon lui, «encouragent la pratique de l’esclavage en Mauritanie».

De la mosquée marocaine jusqu’au stade de la capitale, les marcheurs dénonçaient : «le système raciste et esclavagiste des Beïdanes (maures blancs) à sa tête Mohamed Ould Abdel Aziz», scandaient : «Vive les Harratines, à bas l’esclavage»  et brandissaient des slogans sur lesquels on pouvait lire: «Libérez les prisonniers d’opinion ;  Les détenus ‘’ IRA’’ : les prisonniers de la liberté;  Touche pas à Birame.»

Ils ont brandissaient également, à côté du portrait de Birame, d’autres de ses codétenus dans la même affaires, à savoir Eleyd Bareke, Ahmed Hamady, Oubeid, Bilal Ould Samba, Abidine Ould Matallah, El Heidi Ould Lemleye, Eissa Ould  Alijna et  Yacoub Diarra.

Des membres du FLERE et de Touche Pas à Ma Nationalité ‘’authentique’’ ont pris part à la marche, qui a été escortée sans incident par des éléments du Groupement général de la sécurité routière (GGSR), sous l’œil des éléments de la Garde nationale déployés tout au long du parcours des marcheurs.

Source: Alakhbar

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge