Irak: au moins 47 morts dans un attentat-suicide revendiqué par l’EI

ville de HillaEn Irak,le groupe jihadiste Etat islamique a revendiqué l’attentat-suicide ce dimanche 6 mars au sud de Bagdad, dans la ville de Hilla. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, l’EI a affirmé qu’un kamikaze avait fait exploser un camion piégé au niveau d’un checkpoint aux abords de la ville de Hilla. L’attentat qui a fait au moins 47 morts et 72 blessés est le plus meurtrier au véhicule piégé depuis le début de l’année en Irak. L’EI, organisation extrémiste sunnite, multiplie les attaques contre les chiites qu’elle considère comme des hérétiques.

Dans leur communiqué publié sur les réseaux sociaux, les jihadistes de l’EI préviennent que ce n’est que le début. « Les +Rafida+ (terme péjoratif désignant les musulmans chiites) doivent comprendre que la bataille ne fait que commencer et que le pire est encore à venir », peut-on lire dans le texte.

Selon des témoins, un camion piégé a explosé au moment où des officiers demandaient au conducteur ses papiers et ceux du véhicule à un point de contrôle à l’entrée de la ville. Beaucoup de véhicules attendaient de pouvoir franchir le barrage, expliquant le nombre élevé de victimes. Parmi elles, on compte une vingtaine de membres des forces de l’ordre irakiennes.

Le bilan le plus lourd

La police est sans équivoque : ce bilan est le plus lourd des attentats commis à la voiture piégée depuis le début de l’année. En mars 2014, un attentat-suicide à la périphérie de Hilla avait tué 50 personnes et blessé plus de 150 autres.

Selon des experts, les combattants de l’EI auront de plus en plus recours aux attentats-suicides contre des civils alors que l’organisation djihadiste continue de perdre du terrain.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge