Irak: Moqtada al-Sadr appelle le peuple à descendre dans la rue

Moqtada al-SadrLe Parlement irakien devrait se réunir ce dimanche 24 avril pour essayer de sortir de la crise qui le bloque. Environ 100 députés occupent le Parlement depuis dix jours pour protester contre le projet de gouvernement de technocrates, une demande des manifestants qui depuis un an défilent dans les rues des grandes villes irakiennes. Pour ces députés, les listes proposées par le Premier ministre sont un « grand n’importe quoi ». La majorité politique chiite a volé en éclats.

Le fait est que plusieurs partis politiques rechignent à bouleverser les majorités qui tiennent le pays depuis 2003. Le fait est aussi que le Premier ministre a proposé des noms de personnes très sectaires et pas plus technocrates que quiconque. Tout le monde prédit qu’une solution sera trouvée dans la semaine.

Quelle que soit l’issue de la crise, une chose est sûre, la majorité politique chiite, Etat de droit, bloc de Moqtada al-Sadr et parti Dawa, a volé en éclats. « Ce qui se passe au Parlement a cassé en plusieurs groupes la coalition chiite qui était majoritaire, déclare l’analyste politique Hashem al-Hashémi. Maintenant on voit des chiites s’opposer à des chiites ; c’est nouveau et cela va sans doute impacter les futures élections, les chiites ne seront plus soudés. Même l’ambassade d’Iran n’a pas pu apaiser les tensions entre les différents partis chiites, ni même la Marjaya, l’autorité chiite de Najaf. »

Moqtada al-Sadr appelle pour ce lundi 25 avril à une manifestation. Il demande à tous les Irakiens de sortir dans la rue pour atteindre un million de personnes. Le chef chiite veut mettre la pression sur le Parlement. Il réclame même une session publique pour voter ce gouvernement de technocrate censé mieux gérer les affaires irakiennes.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge