Irak: offensive de l’armée à Qayyarah, sur la route de Mossoul

forces de sécurité irakienneC’est une information RFI. L’armée irakienne a lancé ce mardi 23 août 2016 une offensive éclair pour tenter de reprendre la ville de Qayyarah, à 60 kilomètres du fief du groupe Etat islamique en Irak : Mossoul. Cette localité est même considérée comme la dernière étape avant la capitale autoproclamée de l’EI.

Au sud de Mossoul, les forces irakiennes sont entrées ce mardi dans la ville de Qayyarah, contrôlée depuis deux ans par l’organisation Etat islamique. C’est le dernier gros obstacle avant de tenter de reprendre la deuxième ville d’Irak, Mossoul.

Les forces spéciales irakiennes se sont donné six heures pour reprendre Qayyarah. Après avoir lancé l’offensive, les militaires ont fait face à une forte résistance malgré les bombardements nocturnes de la coalition internationale.

La veille déjà, lundi, les hommes de l’organisation Etat islamique ont mené plusieurs attaques au gaz chlore pour repousser l’assaut. Mais ce mardi, l’armée irakienne est tout de même parvenue à entrer dans le centre de cette ville située sur le Tigre.

Offensive vers Mossoul : risque humanitaire majeur

Les combats sont toujours en cours, mais si l’armée irakienne arrive à stabiliser Qayyarah, elle devrait ensuite pouvoir avancer plus facilement le long du fleuve en direction de Mossoul, Qayyarah étant le dernier gros point urbain sur leur route.

Cela permettrait également d’isoler Mossoul d’Hawija, poche forte de l’organisation Etat islamique. En avançant par le sud, l’armée irakienne ressert peu à peu le front en direction de Mossoul. Les forces kurdes, elles, entourent la ville par le sud, le nord et l’est.

Inquiet, le Haut Commisssariat aux réfugiés annonce se préparer à un déplacement massif ; plus d’un million de personnes pourraient être affectées. Elles s’ajouteraient alors aux quelque 3 millions d’Irakiens déjà déplacés depuis janvier 2014.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge