Iran: 20 membres d’un groupe présenté comme terroriste exécutés

rebelles sunnitesL’Iran a exécuté, en une seule journée, 20 membres d’un groupe présenté comme terroriste. Ces rebelles sunnites étaient accusés de meurtre et d’avoir menacé la sécurité nationale. Les 20 personnes ont été exécutées par pendaison mardi 2 août, selon la justice iranienne.

C’est la première fois depuis plusieurs années que l’Iran annonce l’exécution d’un nombre aussi élevé de rebelles armés. Ils faisaient partie d’un groupe extrémiste sunnite proche d’al-Qaïda, qui opérait dans la région du Kurdistan iranien.

Ils avaient mené entre 2009 et 2012 une vingtaine d’attaques armées, tuant 21 personnes et blessant une quarantaine d’autres. À l’époque, les forces de sécurité avaient arrêté une centaine de membres de ce groupe. Parmi les personnes assassinées figuraient des religieux chiites, mais aussi sunnites de la région.

Plus de 90% des 80 millions d’Iraniens sont des musulmans chiites, mais le pays compte également une minorité sunnite. Elle est concentrée dans la région du Kurdistan à l’extrême nord-ouest et aussi au Sistan-Baloutchistan à l’extrême sud-est.

Des groupes extrémistes sunnites opérent dans ces deux régions. Régulièrement, Téhéran annonce la mort de rebelles armés aussi bien au Kurdistan qu’au Sistan-Baloutchistan. Ces exécutions interviennent alors que l’Iran est engagé militairement et financièrement au côté des gouvernements syrien et irakien pour combattre les rebelles sunnites, notamment l’organisation de l’Etat islamique et l’ex-front al-Nosra proche d’al-Qaïda.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge