Israël rejette l’initiative de paix française

Benyamin Netanyahu a prévenu Laurent FabiusLaurent Fabius a achevé une visite de 36 heures en Égypte, en Jordanie, dans les Territoires palestiniens et à Jérusalem. Le chef de la diplomatie française entendait présenter une nouvelle initiative pour relancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens, mais il s’est heurté à l’hostilité du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu.

Depuis des semaines, la France parle de son initiative pour relancer le processus de paix. Elle travaille sur un projet de résolution à l’ONU qui fixerait un cadre à un futur accord entre Israéliens et Palestiniens. Mais les Israéliens n’en veulent pas.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahu l’a sèchement rappelé à Laurent Fabius : « Laurent, monsieur le ministre des Affaires étrangères, la paix ne viendra que par des négociations directes entre les deux parties, sans pré-conditions. Elle ne viendra pas de résolutions de l’ONU qui nous seraient imposées de l’extérieur ».

« Nous n’avons pas la vocation à être des Don Quichotte »

Laurent Fabius accuse le coup. Il revient alors sur son projet de résolution à l’ONU, qui ne serait plus qu’une hypothèse. « Une résolution, ce n’est jamais une fin en soi, c’est un moyen. Et nous n’avons absolument pas l’intention de bâtir une résolution pour une résolution, si elle doit être refusée ou si elle ne doit pas être implémentée ».

Laurent Fabius est venu au Proche-Orient tester ses interlocuteurs sur l’initiative de la France. Devant la presse, il affirme sa détermination à travailler pour la paix, mais il avoue que c’est « sans garantie, l’exercice est difficile ». « Nous n’avons pas la vocation à être des Don Quichotte », a-t-il conclu.

Source: RFI

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge