Jamaïque : Barack Obama interpellé par un rasta sur la légalisation du cannabis, « Ya man »

atlantico-yahoo-2085324Le président américain s’est retrouvé face à une figure locale et a dû répondre à une question à laquelle il s’attendait au pays de Bob Marley.

En visite en Jamaïque, Barack Obama, a été interpellé sur la légalisation du cannabis. Le rasta aux longues dreadlocks a s’est ainsi adressé dans le dialecte local au président américain : « Merci !  Salutations, monsieur le président ! Vie et bénédictions sur vous et votre famille ». Et de se présenter : « Je m’appelle Miguel Williams, je suis un voyou… Ca suffit, ya man ». L’homme a pourquivi ainsi : « Ma question concerne la réglementation américaine conernant la légalisation et la décriminalisation de la marijuana. »

« Mais pourquoi donc est-ce que je m’attendais à cette question ? », a répondu Barack Obama avec un grand sourire, avant de répondre plus sérieusement cette fois : « Je crois fermement que le chemin que nous avons pris aux Etats-Unis avec la guerre contre la drogue met trop l’accent sur la répression et le recours à la prison. Cela s’est avéré contre-productif. » Il a ajouté : « Je ne m’attends pas à ce que le Congrès change bientôt la loi fédérale. »

Barack Obama s’était rendu avant cette réunion au musée Bob Marley mercredi, au cours d’un voyage qui le doit mener ensuite vers le Panama au Sommet des Amériques. Cette visite « été l’une des plus amusantes de toutes celles que j’ai faites depuis que je suis président », a-t-il conclu. Aucun président américain ne s’était rendu en Jamaïque depuis Ronald Reagan en 1982.

Source: Atlantico

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge