Jamil Mansour dénonce la politique de « deux poids, deux mesures », du pouvoir

Le président du parti « Tawassoul », Mohamed Jamil Mansour, a indiqué que le pouvoir actuel suit, dans sa politique économique et financière, « la politique de deux poids, deux mesures » qui comporte de sérieux risques pour le pays et ses intérêts.

 

Il a ajouté, dans une déclaration dont El Hourriya a reçu une copie, que depuis un certains temps, des informations circulent sur

l’imposition de l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamattou, et que, avant cela, des problèmes liés à d’autres homes d’affaires connus s’inscrivent dans le même cadre. Il a indiqué que le parti Tawassoul, partant de son attachement à la justice et à l’équité, et conscient des dangers que constituent ce politique de deux poids, deux mesures, considère que le capital national privé est un partenaire important dans le développement de l’économie, qu’il doit pour cela, trouver un cadre propice, avec une justice réellement indépendante, et un Etat qui lui offre l’égalité des chances. Le parti d’obédience islamiste dénonce également la politique économique du pouvoir actuel dont il dit qu’elle donne des faveurs aux hommes d’affaires rangés dans son camp et marginalise ceux qui s’opposent à lui ou tout simplement dont il n’est pas sûr. Enfin, « Tawassoul » juge que cette politique n’encourage pas les investissements et prend pour orientation de « créer des hommes d’affaires d’un genre nouveau » et d’écarter de la compétition tous ceux qui ne sont plus en odeur de sainteté auprès du pouvoir actuel.

 

Elhourriya

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind