JAMMEH VILIPENDE LE SENEGAL DEVANT CONDE : « Dans nos marchés, ils sont tous sénégalais, à Sandaga vous ne trouverez pas un seul Gambien »

JAMMEH VILIPENDE LE SENEGAL DEVANT CONDEQuelques heures avant le démarrage des négociations entre la Gambie et le Sénégal, Yaya Jammeh a reçu le président Alpha Condé de la Guinée, qui s’est impliqué dans la résolution de la crise entre la Gambie et le Sénégal. Une rencontre au cours de laquelle, le chef de l’Etat Gambien a désigné le Sénégal comme responsable de la situation actuelle à la frontière entre les deux pays et souligné que les Sénégalais, très nombreux dans son pays, souffrent plus que les Gambiens de la situation.

Yaya Jammeh a indiqué à Alpha Condé que sa décision de hausser le tarif de la traversée du Bac était simplement une réponse au traitement que le Sénégal fait subir aux transporteurs gambiens.

« Nous leur avons fait payer la même chose qu’ils font payer aux camions gambiens. Ils n’ont donc aucune raison de dire que les Gambiens ont arbitrairement augmenté le tarif. Après toutes les plaintes de nos transporteurs, nous nous sommes plaints à eux (gouvernement du Sénégal), ils ont dit qu’ils ne sont pas au courant de cela. Nous leur avons bien dit comment vous n’êtes pas au courant, alors que c’est vos douaniers qui recueillent les taxes ? Donc, la Gambie, n’a rien fait de mal “, a déclaré Jammeh, cité par Freedomnewspaper.

Mieux, le journal note qu’il a souligné à son hôte que depuis son arrivée au pouvoir en 1994,  ‘le gouvernement sénégalais a fermé la frontière unilatéralement, huit fois et sans aucune justification’. Ce qui pour lui, viole les règles de bon voisinage. Mais malgré tout, il a promis d’enterrer la hache de guerre, comme le lui a demandé son ‘grand frère’ Alpha Condé. Mais surtout, parce qu’il ‘déteste voire les gens souffrir’ et parce qu’il est ‘un panafricaniste’.

‘Nous avons plus de 950.000 Sénégalais dans ce pays et nous avons moins de 5000 Gambiens au Sénégal’ 

Toutefois, s’il a décidé de revenir à de meilleurs sentiments, Yaya Jammeh reste convaincu que le Sénégal a plus à perdre dans le blocus que la Gambie. Et que ‘les Sénégalais souffrent plus que les Gambiens’ de la fermeture de la frontière. Il en veut pour preuve, la forte colonie Sénégalaise venue faire fortune dans son pays, alors qu’à l’inverse, les Gambiens sont très peu nombreux au Sénégal.

‘Nous avons plus de 950.000 Sénégalais dans ce pays et nous avons moins de 5000 Gambiens au Sénégal. Vous allez dans nos marchés, ils sont tous des Sénégalais. Vous allez à Sandaga (le plus populaire marché de Dakar), vous ne trouvez pas un seul Gambien là-bas’, a déclaré Jammeh. Et de préciser qu’il continue d’accueillir tout ce beau monde sénégalais, ‘malgré l’hostilité du Sénégal envers son pouvoir’.

Une manière selon Freedomnewspaper, de faire comprendre au gouvernement sénégalais qu’il doit prendre en compte ses ressortissants très nombreux en Gambie et que ‘si le Sénégal ne parvient pas à se comporter en bon voisin’, il peut expulser ses ressortissants. Et pour le journal, cela n’est pas seulement ‘une tentative désespérée’ pour faire pression sur le gouvernement de Macky Sall, car, Yaya Jammeh ‘imprévisible’ et ‘prêt à tout pour se venger’, est capable de mettre sa menace à exécution.

Alpha Condé : ‘Nous sommes sûrs qu’on arrivera à une solution heureuse…’ 

En provenance de Kigali, (forum économique africain, où il a dû se voir et discuter avec Macky Sall), Alpha Condé qui s’est impliqué dans la résolution du différend sénégalo-gambien a fait escale à Banjul. Interpellé en conférence de presse, il s’est montré très optimiste.

‘Je ne ferais pas de commentaire. Notre objectif est qu’il y ait l’harmonie entre le Sénégal et la Gambie. Bientôt, ce sera le mois de Ramadan. Si les frontières sont fermées, cela rendrait difficile le déplacement des populations et des commerçants. Nous sommes des musulmans. Donc, je ne ferais pas des commentaires. Nous faisons confiance aux deux pays. Nous sommes sûrs qu’on arrivera à une solution heureuse sur l’ensemble des problèmes pour le bien de la CEDEAO et de l’OMVG’, soutient Alpha Condé cité par Guinéenews.org.

Source: Seneweb.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge