« Je me sens plus féminine avec ma barbe »

femme en barbe

Une résidente britannique a décidé d’en finir avec son combat contre son excès de pilosité et s’assume désormais avec ses poils, se trouvant même beaucoup plus féminine.

Harnaam Kaur, une jeune femme de 23 ans qui réside dans le Berkshire au  Royaume-Uni, souffre du syndrome des ovaires polykystiques depuis l’âge de 11 ans. C’est là que ses problèmes de pilosité sont apparus. 

Les poils ont rapidement envahi son visage, ses bras et même sa poitrine, ce qui lui a valu de nombreuses moqueries tout au long de son existence. « J’ai même reçu des menaces de mort », confie-t-elle au DailyMail avouant avoir été jusqu’à tenter de mettre fin à ses jours à l’adolescence.

Après avoir tenté de camoufler sa maladie en s’épilant plus de deux fois par semaine, Harnaam a décidé de s’accepter telle qu’elle était. Elle s’est convertie à la religion sikhe, qui prône la pilosité et interdit d’ailleurs la coupe des cheveux et l’épilation. « Je ne reviendrai plus jamais en arrière », dit-elle. « Je ne m’épilerai plus jamais le visage parce que c’est comme cela que Dieu m’a faite et j’en suis heureuse ».

Pour Harnaam, ses poils n’ont rien de masculin que du contraire. « Je me sens plus féminine, plus sexy », affirme-t-elle. « J’ai appris à m’aimer pour ce que je suis et rien ne peut plus m’ébranler »

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge