Jean-Marie Le Pen hospitalisé: « A 86 ans, il n’a plus l’énergie du légionnaire »

jean-marie-le-pen-le-25-janvier-2015-a-paris_5318645Le président d’honneur du Front national a été hospitalisé jeudi pour « un petit problème cardiaque » qui l’empêche toutefois d’assister au bureau politique du FN ce vendredi.

Jean-Marie Le Pen va bien. Hospitalisé ce jeudi, il a évoqué par téléphone un « petit problème cardiaque, pas gravissime ». « Ça va bien, je suis dans mon lit (…) La bête est solide », a assuré le président d’honneur du FN au téléphone, riant à plusieurs reprises, malgré une voix fatiguée.

Plus tôt dans la journée de jeudi, plusieurs sources frontistes donnaient des versions différentes quant à l’hospitalisation de Jean-Marie Le Pen. « Il n’y a rien de grave », affirmait l’une de ces sources, tandis qu’une autre évoquait des « examens médicaux mensuels de routine » à l’hôpital. En revanche, selon une autre source, « ce n’est pas une hospitalisation habituelle ».

Contacté par l’Express, un proche du président d’honneur du Front national évoque la récente « charge émotionnelle » subie par le « Menhir », avant d’ajouter: « à 86 ans, il n’a plus l’énergie du légionnaire ».

Ce petit pépin de santé devrait toutefois l’empêcher d’assister ce vendredi au bureau politique du FN qui se tient au siège du parti à Nanterre. Le président d’honneur est contraint de rester à l’hôpital.

Guerre familiale

Le FN est pris depuis plus d’une semaine dans une violente brouille entre Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine, présidente du parti, après deux entretiens accordés par le premier à BFMTV-RMC et à l’hebdomadaire d’extrême droite Rivarol. Jean-Marie Le Pen avait alors répété ses propos polémiques sur les chambres à gaz, « point de détail » de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, et défendu le maréchal Pétain.

Jean-Marie Le Pen, qui souhaitait être tête de liste FN pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur aux élections régionales de décembre, a finalement laissé sa place, qui devrait revenir à sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen, députée FN du Vaucluse. Par ailleurs, il a été convoqué, a priori fin avril (des sources internes évoquent le 27 avril), devant le bureau exécutif du parti réuni en instance disciplinaire en vue d’éventuelles sanctions après ses propos polémiques. Un proche nous confie que sa « venue est incertaine ».

Source: lexpress

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Commentaires

  1. Il a pris un coup au coeur avec l’age, et toutes les histoires internes.

Exprimez vous!

CommentLuv badge