Journée d’échanges avec la presse et la société civile sur les questions de populations

journée de sensibilisationUne journée de sensibilisation sur les  » populations vulnérables en situation d’urgence humanitaire » thème retenue cette année par le fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) pour célébrer la journée mondiale de la population a été organisée mercredi à Nouakchott.
Les participants à cette journée d’échanges avec la presse et la société civile, suivront des exposés portant surs la problématique et les dimensions relatives aux crises humanitaires.
Dans son mot d’ouverture, le secrétaire général du ministère des relations avec le parlement et la société civile, M. Cheikh Ould Bouasriya a indiqué, au nom du ministre, que cette manifestation s’inscrit dans le cadre du programme spécial d’un mois organisé par le FNUAP afin de cerner les questions vitales de populations et les contraintes de développement qu’elles causent.
Il a ajouté que la rencontre répond à la volonté politique du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz visant à défendre et à promouvoir les catégories les plus vulnérables de la société.
Le représentant du FNUAP dans notre pays, M. Assane Ba a noté que la journée mondiale de la population constitue, cette année, une réelle opportunité de plaidoyer pour une grande mobilisation et un engagement accru de tous en faveur des populations les plus vulnérables.
Il a par la suite précisé que la présence en Mauritanie de 52000 réfugiés maliens dans le camp de Mberra depuis janvier 2012, la situation alimentaire et nutritionnelle déclenchée par le déficit pluviométrique de 2011 qui a touché pratiquement toute la zone du Sahel et les inondations qui touchent quasiment chaque année, différentes régions de notre pays qui connaissent de ce fait des difficultés plus ou moins importantes liées à ce phénomène récurrent, ont amené le FNUAP a appuyé les efforts de la Mauritanie pour garantir l’accès aux soins de santé de la reproduction en situation d’urgence et promouvoir les droits humains en particulier la protection des femmes en âge de procréer contre les violences basées sur le genre.
La cérémonie d’ouverture de cette journée s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la santé.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge