Journée mondiale de la population sous le thème « les populations vulnérables en situation d’urgence humanitaire »

Journée mondialeLa Mauritanie a célébré vendredi à Nouakchott la journée mondiale de la population, organisée par le ministère des affaires économiques et du développement en collaboration avec le FNUAP sous le thème:

« les populations vulnérables en situation d’urgence humanitaire ».

La journée a été marquée par un échange de discours et une présentation d’un film documentaire sur le développement démographique dans notre pays ainsi que sur les centres de santé qui contribuent à la réduction de la mortalité maternelle à travers un suivi précoce et des opérations chirurgicales.
Le directeur des politiques économiques au ministère des affaires économiques et du développement M. Yahya Ould Abd Daim a mis en exergue l’importance accordée par le gouvernement aux questions démographiques et au développement à travers la mobilisation des moyens nécessaires.
Il a rappelé également que la Mauritanie a réalisé plusieurs acquis dont les efforts déployés dans le domaine sanitaire pour promouvoir la santé reproductive, la lutte contre l’immunodéficience, le paludisme et la tuberculose, soulignant aussi l’intérêt accordé aux jeunes pour jouer leur rôle pionner dans le processus de développement.
Le Représentant du FNUAP en Mauritanie, M. Assane Bâ a fait lecture à cette occasion du message prononcé par Dr Babatunde Osotimehin, secrétaire général adjoint des Nations Unies et Directeur Exécutif du Fonds.
Dans ce discours, il a indiqué que le nombre des personnes déplacées par la force a atteint près de 60 millions à la fin de 2014, dont des femmes et des adolescentes, exposées à des dangers particuliers du fait de l’absence de services de santé et des autres prestations essentielles nécessaires.
« Les femmes et les adolescentes affrontent aussi un bien plus grand risque de sévices, d’exploitation sexuelle, de violence et de mariage forcé durant les conflits et les catastrophes naturelles » a-t-il dit, citant dans le cadre des urgences complexes du Fonds, la réponse aux conflits prolongés dont les effets sont aggravés par une gouvernance médiocre ou en déliquescence.
« L’une des priorités du FNUAP est d’autonomiser les femmes, les adolescentes et les jeunes, de préserver leur bien-être et de répondre à leurs besoins et préoccupations spécifiques » a-t-il ajouté, rappelant que le Fonds travaille en étroite liaison avec les gouvernements, le système des Nations Unies, les partenaires locaux et d’autres afin de mettre en place la préparation aux catastrophes de manière à garantir que la santé procréative fasse partie intégrante des interventions d’urgence.
Il a appelé enfin la communauté internationale à redoubler d’efforts en vue de défendre la santé et les droits de la femme et des adolescentes afin de jouer leur rôle dans l’avènement de la paix et de la concorde.

Source: Ami

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge