Keur Macène:Boidiel affûte ses bras pour applaudir Aziz et Ould Boilil se fait chasser

Bojel_ould_Houmeid_02_5Le président du parti El Wiam, Boidiel Ould Houmeïd, opposant atypique car fervent supporter du régime de Mohamed Ould Abdel Aziz, est depuis des jours sur le pied de guerre à Keur Macène pour mobiliser ses troupes. L’objectif est de réserver au président Aziz un accueil inoubliable.
Par ce geste, Boidiel envoie plusieurs signaux, aux thuriféraires du pouvoir à qui il démontre qu’on peut être opposant et fervent laudateur du régime en place, à l’opposition dite radicale en leur disant qu’ils perdent leur temps, à son principal adversaire politique, Mohamed Ould Boilil, que Keur Macène est son fief.
Enfin, un dernier message à Mohamed Ould Abdel Aziz, pour lui dire que si ses partisans le trahissent, il pourra trouver dans le parti El Wiam et dans son président, une armée encore plus fidèle.
Quant à Mohamed Ould Boilil qui a coupé tous les ponts avec sa base depuis qu’il a été nommé président de l’Assemblée nationale, il a été pratiquement chassé de Keur Macène. Venu pour organiser la visite du président sur les lieux, il s’est fait hué par les habitants qui l’ont déclaré persona no grata. Ils lui reprochent de n’avoir jamais rien fait pour eux et de ne penser qu’à sa propre personne.
Mais pour Ould Boilil qui a été élu sur la liste de l’UPR au niveau de Nouakchott, les populations de Keur Macène peuvent aller se faire voir ailleurs, l’essentiel pour lui est qu’il jouit de la confiance du président Aziz.
Il faut dire que Mohamed Ould Boilil serait perdu si, lors des législatives de novembre 2012, l’UPR, parti au pouvoir l’avait envoyé gagner ses galons de député chez lui. Il n’y aurait récolté la moindre voix, même de ses plus proches parents, selon des sources locales.

Ahmed B.

Source : L’Authentique (Mauritanie)

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge