Kofi Annan : ‘La paix au Mali passe par le combat du trafic de drogue’

Dans un entretien accordé jeudi à la RTS, Kofi Annan a souligné l’importance du combat du trafic de drogue pour résoudre la crise au Mali. L’ancien secrétaire général de l’ONU s’est en effet engagé dans une commission qui lutte contre les effets du trafic de stupéfiants sur les pays d’Afrique de l’Ouest.

« Il n’y aura pas de paix au Mali et dans la région si l’on ne combat pas le trafic de drogue« , a indiqué jeudi Kofi Annan. L’ancien secrétaire général de l’ONU, qui fait partie d’une commission qui lutte contre les effets du trafic de stupéfiants sur les pays d’Afrique de l’Ouest, s’exprimait jeudi sur les ondes de la RTS.

Venue d’Amérique, la drogue est transportée via l’Afrique, à travers le Sahara, puis est distribuée en Europe. Elle finance au passage les activités terroristes et déstabilise les gouvernements de la région, a-t-il expliqué.

Négociations en vue d’élections
Pour Kofi Annan, une réconciliation est envisageable. « Le Mali devrait être ouvert à des négociations avec sa population Touareg, en impliquant celle-ci dans la gouvernance de son territoire« , a-t-il affirmé. « Je mettrai l’accent sur ce genre de négociations pour créer un environnement stabilisé au Mali, ce qui ouvrirait la voie à des élections libres et équitables« , a-t-il ajouté.

Et de conclure: « Je crois qu’il doit y avoir la possibilité pour que tous les groupes puissent jouer un rôle politique dans le pays. Et l’armée devrait être réformée aussi« .

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind