La CAP appelle à un dialogue inclusif et sans conditions au préalable

CAP

RIMWEB- La Convention pour une alternance pacifique (CAP) a dans un communiqué de presse qu’elle a rendu public,aujourd’hui, et dont RIMWEB a reçu une copie , appelé à toutes forces politiques du pays à un dialogue inclusif et à ne pas poser de conditions au préalable.

Selon le texte du communiqué, il est impossible de sortir de la crise que secoue le pays depuis plus de cinq sans un dialogue inclusif et constructif auquel tous les partis politiques et les acteurs de la société prennent part.

Il faut rappeler que  deux principaux partis de la CAP s’étaient retirés de la COD en 2011, pour participer au dialogue avec le pouvoir en place et dont les résultats ont conduit à l’organisation des élections municipales et législatives puis à la présidentielle de juin dernier.

Mais, il est important de signaler que la CAP qui appelle aujourd’hui, à un dialogue a connu un couac avant et après les élections passées. El Wiam, APP et Sawab avaient pris part aux élections municipales et législatives dernières et seul El Wiam avait décidé d’aller à la présidentielle pour se retrouver loin derrière  le président Ould Abdel Aziz, l’activiste Biram . Ceci dit que APP et Sawab avaient opté le boycott pour ce qu’ils ont appelé de non transparence de la CENI.

Appeler à un dialogue c’est bon mais qui va répondre? Est-ce l’UPR qui est bien logée dans sa coquille ou le FNDU qui n’a ni maire ni député ? Qui a d’ailleurs accepté de digérer son absence pour une durée de cinq ans. Donc, aller au dialogue pour quoi faire? Écoutons la CAP (…)

N.S

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge