La clé du développement rapide de la Mauritanie à partir de l’Adrar ?

Cheikhany Ould Sidina1Bien que déjà victime d’une sécheresse persistante qui dure depuis 1972 qui a provoqué l’émigration de ses forces vives à Nouakchott et dans les autres Wilayas moins touchées par la sécheresse ‘’ l’Adrar est actuellement, du fait de son faible poids électoral, oubliée et écrasée dans son potentiel  de développement impressionnant et transformée en sémoule, farine et talc ( à mon niveau et niveau de l’Oasis sainte de Maaden el ervane)’’ comme je l’avais communiquée, en ces termes entre griffes au  Ministre de l’intérieur et de la Décentralisation au cours des 2 minutes d’audience qu’il m’avait accordé lors du dîner fastidieux  organisé à son honneur par le Wali de l’Adrar dans sa résidence à Atar le 17 MAI 2016.
 Le potentiel extraordinaire de développement de la Mauritanie étouffé par le faible poids électoral à partir de cette Wilaya est encore valorisable bien avant les prochaines élections  de 2019  à travers le lancement d’un Projet Intégré Educatif et Agricole National (PIEAN) qui  garantit :
1-La  création de 80.000 emplois nouveaux de jeunes  sur 40.000 ha dans des Oasis modernes irrigables par photovoltaïques dans les terra nullis d’Amessagua et Inchiri à distance par téléphones portables (à un coût initial 80% moins cher) pour générer à court terme des revenus individuels 10 fois supérieurs au SMIG globalement estimables à plus de 400 milliards d’Ouguiyas par an soit un nombre d’emplois permanents  et de revenus supérieur aux emplois et revenus des secteurs des mines et de la pêche réunies.
2-L’introduction dés juillet 2016 à partir de l’Oasis de Maaden El ervane  ( Oasis au potentiel réduit en  talc) du systéme éducatif communautaire oughoul El Ouahatt (wwww.cerveaux-oasis.mr site d’archives ) qui assurera à l’Etat une économie annuelle de prés de 40 milliards d’UM autant aux parents d’éléves et aux éléves  un taux de succés aux bacs  trilingues scientifiques de 70% en  3 ans  au lieu de 10% en 7ans.
Je conclue  ce billet par une question et une réponse :
Question :Comment arrêter l’écrasement en sémoule  et talc de l’Adrar par une option de  lancement du développement immédiat de la Mauritanie ?
 Réponse : le consentement du DIRCAB de la Présidence de me programmer une demi-heure à  une heure d’audience direct avec son excellence le Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz dans le courant de la première semaine du mois de juin 2016. pour lui exposer la teneur du Projet intégré EDU et Agri de l’Adrar.
 Nouakchott le 29 Mai 2016
Cheikhany ould Sidina
 Maire de Maaden El ervane
Expert en développement
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge