La COD énumère ce qu’elle considère comme « les crimes » du pouvoir

Au cours d’une table ronde organisée au siège de l’Unad (Union nationale pour l’alternance démocratique), Ahmed Ould Lafdhal, membre du coddirectoire du Rassemblement des forces démocratiques (RFD) a critiqué violemment le pouvoir du président Ould Abdel Aziz,

indiquant que la Coordination de l’opposition démocratique (Cod) divise les « crimes » du pouvoir en trois groupes : crimes internationaux (drogue, blanchiment de largent sale), crimes moraux et crimes économiques.

On notait la présence à cette table ronde du secrétaire général du parti Unad, Sidi Ould Mohamed Kowry, du président du parti « Hatem », Saleh Ould Hannena, du président du parti Al mostaqbal, Mohamed Ould Borboss, et du député et vice-président du parti Tawassoul, Saleck Ould Sidi Mahmoud.

Cette table ronde est vue par bon nombre d’observateurs comme une étape de plus dans la surenchère qui oppose la COD au pouvoir, au moment où certains parlent de divergences au sein de cette coalition.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge