La COD parle de scandale à « Emel 2012 »: 12 milliards d’UM de marchés gré à gré

Le diplomate et ancien directeur général des Impôts, Sid’Amine Ould Ahmed Challa, a déclaré qu’il y a des agissements répréhensibles au niveau de l’exécution du plan d’urgence « Emel 2012 », dont l’octroi de plus de marchés de gré à gré d’une valeur dépassant les 12 milliards d’ouguiyas à deux sociétés appartenant à des personnalités proches du président mauritanien, selon cet opposant.

Et ces sociétés sont :

–          MAGI qui a obtenu un marché de gré à gré d’un milliard d’UM ;

–          Une société d’import qui a elle aussi reçu un marché de 600 millions d’UM ;

–          La société GMCI qui a eu son marché de gré à gré d’une valeur de 2,7 milliards d’UM,

–          La société MATRISqui a raflé un marché d’une valeur de 2,8 milliards d’UM.

Ces révélations ont été faites par Ould Ahmed Challa lors de la table ronde organisée par la Coordination de l’opposition démocratique (COD), il y a deux jours.  L’ancien directeur général des Impôts et ancien ambassadeur de Mauritanie au Mali a évoqué les marchés au sein du secteur des transports du plan « Emel 2012 » qui ont toutes été dirigés vers une société détenue par un proche du président et qui est de plus un haut fonctionnaire de l’Etat, note Ould Ahmed Challa. Les fédérations des transports avaient été finalement écartées au profit de la société DTTC qui a mis dans sa cagnotte des marchés ayant dépassés les 440 millions d’UM

Source : .Elhouriya

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind