La COD se prépare à reprendre ses activités

Après la trêve qu’a imposée le mois béni du Ramadan, les partis de la coordination de l’opposition démocratique se seraient réunis selon une source proche de leur coordination pour finaliser un agenda qui devrait, selon la source, accélérer le départ du Président Mohamed Ould Abdel Aziz et son pouvoir.

L’intervalle ramadanesque aurait juste permis aux opposants de la coordination d’affûter leurs armes, de reprendre du souffle et de revoir leur stratégie pour revenir à la contre attaque d’un système qui a détruit le pays et les citoyens selon les propos d’un grand activiste de cette opposition pour laquelle le départ d’Ould Abdel Aziz est la seule solution à la grave crise qui mine le pays depuis plusieurs années. Cette attitude est loin de décrisper la situation politique nationale et constitue une réponse éloquente d’une part à l’initiative du Président de l’Assemblée Nationale Messoud Ould Boulkhair et d’autre part à l’appel à la repentance que l’Union Pour la République vient d’adresser à l’opposition.

Visiblement, ni le mois béni du Ramadan, ni la Oumra que le Président Mohamed Ould Abdel Aziz et un bon nombre d’hommes politiques ont accomplie ne semblent avoir couvert de leur bénédiction les velléités des uns et des autres pour qu’enfin une solution concertée entre tous les acteurs permette au pays de fonctionner normalement.

Source : lecalame


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind