La COMEDUC lance la semaine de l’action sous le thème : « Le droit à l’éducation » (Photo reportage)

Le droit à l’éducationLa coalition des organisations mauritaniennes pour l’éducation (COMEDUC) a donné, aujourd’hui, lundi 4 Mai, à partir de l’école Limam El Hadrami, d’El Mina, le lancement des activités de la semaine de l’Action, sous le thème « le droit à l’éducation », soutenu par le slogan, « Votez pour l’Education ». Ce thème signifie que les enfants ont droit d’aller à l’école pour apprendre à lire et à écrire afin de devenir des citoyens modèles.

Au cours du coup d’envoi de cette activité qui dure une semaine, Mr Diallo Mouhamedou, l’IDEN d’El Mina, un département relevant de la DREN de Nouakchott-Sud a prononcé un discours devant un pool de femmes,d’ailleurs, organisatrices de cette activité, des parents d’élèves, des enseignants et de 35 élèves dont 20 filles et 15 garçons, dans lequel, il a salué cette initiative prise par ce groupe des mères soucieuses de l’avenir des enfants et l’école mauritanienne.

b comeducSelon Mr Diallo, l’école mauritanienne a besoin de soutiens actifs et positifs pour son épanouissement. Pour finir, son intervention, il a adressé un grand merci pour la présence tout en rendant un vibrant hommage aux membres de la COMEDUC pour  le lancement de la semaine de l’Education à partir de son département.

Quant à, Madame Gandéga Fatimata, la présidente de l’ONG, YAXANNUN, qui signifie, l’éducation des filles, elle a remercié les autorités scolaires pour leur soutien effectif qu’elles accordent aux efforts louables effectués par les organisations pour le déclin de l’enseignement et de l’éducation. Elle a ensuite, invité l’ensemble à faire de la scolarisation des enfants en particulier des filles sa préoccupation.

A ce sujet, elle a été épaulée par Khadijetou Bâ, représentante de l’ong, ECO-Santé, qui à son tour, a remercié les autorités éducatives et les parents d’élèves pour une meilleure collaboration pour la réussite de l’éducation de l’enfant mauritanien.

ab13Elles ont été enfin regagnées par Mr Achraf Mohamed Abdel Khader, le coordinateur de la COMEDUC ( qui regroupe plusieurs ong dont Défa, Eco-Santé,Apif,Rindiaw pour l’Education,Yaxannun,…) . Dans un mot qu’il a prononcé pour la circonstance, il a insisté sur le fait que tous les enfants en âge de scolarité aillent à l’école.

Pour sa part, le directeur de l’école capitale 19, Mr Diallo Hamady, a dit que c’est avec les efforts des parents, des autorités, des enseignants et des organisations non gouvernementales que nos enfants pourront réussir à l’école.

c comeducPour concrétiser cette action, Khadijetou Mint Moussa, (parente d’élève), a salué cette prise de décision projetée par des femmes consentes par la nécessité de l’éducation des enfants. Non loin d’elle, Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Vall, enseignant à l’école Limam Hadrami, « Ce thème vient appuyer le mot d’ordre lancé par le président de la République en novembre dernier ». Dans la foulée, Aissata Bâ, une élève en classe de sixième année, a invité ses camarades à faire des études leur choix, mais cela dépend de l’appui considérable des parents, des enseignants et des partenaires.

Il faut rappeler que la COMEDUC a choisi cette année au niveau de Nouakchott trois écoles dans les départements d’El Mina, Sebkha et Arafat, où, le taux de déperdition scolaire est très élevé. Cette activité a débuté aussi à Nouadhibou, avec le même objectif, assainir le milieu scolaire pour mettre fin à la déperdition scolaire, au départ des filles suite aux mariages précoces, à la recherche de petits métiers.

A.S

Source: Tawary

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge