La COMEDUC organise un séminaire à Selibaby

COMEDUC - RIM  Un séminaire de deux jours du 25 au 26 Août 2014 dont le lancement a lieu en présence des autorités administratives s’est tenu à la Maison des Jeunes de Selibaby où les participants ont eu une formation digne de ce nom. Il a été organisé par la Coalition des organisations mauritaniennes pour l’éducation (COMEDUC) qui regroupe 27 organisations et réseaux de la société civile. Autrement dit, c’est un groupe d’organisations non gouvernementales mauritaniennes qui œuvrent pour l’éducation pour tous (E.P.T). Fondée le 26 Décembre 2009, la COMEDUC est implantée dans toutes les wilayas du pays excepté les wilayas du Hodh El Chargui ayant pour capitale régionale Néma, de l’Inchiri avec Akjoujt comme capitale et de Tiris Zemmour qui a pour capitale Zouérate.

            Les organisations non gouvernementales ayant pris part à ce séminaire sont les suivantes : ADG, ALPHA CHAPO, GRDR, ADIG, ACTION, ACSADE, ASREHA, FONADH, AMSEH, et RECOMS GIE.

           La formation qui portait sur le concept du « genre » n’a pas dérogé à la règle puisque celle-ci était assurée par une femme du nom de Tabara BA et un homme appelé Hamady DIALLO. A tour de rôle donc alternativement, les formateurs ont méthodiquement expliqué aux représentants de ces ONG susmentionnées les objectifs des ateliers de formation. D’abord Tabara BA s’est attelée à présenter la COMEDUC et à dégager ses objectifs à savoir :

        1) appui aux stratégies de l’État en matière d’éducation ;

        2) création synergique des compétences et des moyens matériels et financiers en vue de la réalisation de l’éducation pour tous (E.P.T) ;

        3) constitution d’un cadre de concertation entre les structures décentralisées de l’État, d’une part et les organisations nationales et internationales, d’autre part ;

        4) intégration des actions selon l’approche participative ;

        5) renforcement de l’unité nationale et de la cohésion sociale.

          Prenant la parole, Hamady DIALLO a, quant à lui, abordé le concept du genre et éducation. D’après lui, ce concept a été inventé par TUSEME sans qu’il ne donne de précisions sur la date et sa nationalité. Grosso modo, le processus de TUSEME qui comprend 12 étapes vise à familiariser l’élève sur son environnement social (histoire de l’école, leurs langues parlées, leur situation socio-économique et leurs activités agricoles etc.), son cadre géographique (salles de classe et leur état, équipements scolaires, bibliothèque etc. ) et son environnement académique ( nombre d’élèves : garçons et filles, nombre d’enseignants : hommes et femmes, méthodologies d’enseignements utilisées, matériels didactiques :manuels etc. )

Alassane Mamadou SY

SELIBABY

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge