La commune de Riyadh en pénurie de sucre et de riz

’AiounLes boutiques du programme Emel au niveau de la Wilaya d’Aioun sont noyées et en rupture totale en denrées alimentaires.
L’approvisionnement de ces points de vente nationaux n’est pas assuré par un trafic de transport permanent face à cette rupture de denrées de premières nécessites.
Les bénéficiaires de façon générale (les couches vulnérables) commencent à s’interroger sur les vraies intentions qui se profilent derrière cette situation. La disparition subite ou occasionnelle de ces produits, qui a considérablement réduit l’affluence devant ces points de vente, avec la complicité de l’autorité en place, sans justification va à terme augurer d’une probable fermeture des boutiques Emel ?
En tout cas à l’heure où nous sommes, il n’existe pas de produits uniques dans les boutiques Emel disponible pour toujours ce qui soulève un certain nombre d’interrogations sur la durée du programme dont la mise en œuvre est monopolisé peu à peu par le très puissant homme d’affaires et du marché local si l’argent collecté de ce programme n’est pas versé au Trésor ! Les agents du CSA qui en font la collecte confirment le versement des recettes dans un compte particulier dans les banques primaires comme la BMCI et la BCI ! EL AMANE, BNM.
En effet le gouvernement doit contrôler et vérifier auprès de l’autorité en place de la fiabilité du programme et son suivi pour bien servir le citoyen.

yadh Adc 

Source : Mauriweb

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge