La Constitution de Morsi est adoptée, mais la crise politique reste ouverte

Résumé : Selon les médias officiels, deux tiers des Egyptiens auraient voté « oui » au référendum sur le projet de Constitution qui se terminait dimanche.

Pourtant, les semaines dernières ont été émaillées par des manifestations et des affrontements. L’opposition ne s’avoue pas vaincue : elle dénonce des fraudes et a déclaré qu’elle ferait appel de ces résultats.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind