La corde des scandales se noue autour de Aziz

Le vice-président du parti Tawassoul, Mohamed Ghoulam Ould El Hadj, a assuré que la corde des scandales se noue autour du coup du président Aziz, peut-on lire samedi dans des déclarations faites au site Essiraj.

mohamed_ghoulam_ould_hadj Dans ces déclarations, Ould El Hadj soutient encore que le pays vit un retour de l’arbitraire avec l’instrumentalisation de la Justice par le président Aziz dans le but des règlements politiques avec tous ses adversaires qui n’accepteraient pas de courber l’échine.

Le vice-président de Tawassoul a indiqué que ce serait le cas vécu actuellement avec le parti Adil. Ould El Hadj précise dans ce cadre que le président Aziz vouerait une haine particulière au président du parti Adil, l’ex-premier ministre, Yahya Ould Waghf, auquel Aziz ne pardonnerait pas son insoumission au lendemain du coup d’Etat qu’il avait perpétré contre le président Sidi Ould Cheikh Abdellahi.

«C’était dans l’histoire de notre pays, la première fois qu’un premier Ministre s’oppose à un putsch contre la légalité ». Mohamed Ghoullam Ould El Hadj estime enfin que la réactivation du dossier contre l’ancien premier ministre, Yahya Ould Waghf, serait une tentative du président Aziz de déjouer l’attention des médias des scandales qui l’ont éclaboussé ces derniers temps.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind