La CPI est à la recherche des dictateurs africains,

Addis-Abeba accueillera le prochain sommet de l’Union Africaine prévu du 9 au 16 Juillet 2012, après le refus du Malawi. Les autorités malawites ont annulé la tenue du sommet car elles ne voulaient pas inviter le Président Soudanais Omar el-Béchir qui est sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre au Darfour. Au moment ou le sommet de l’UA est transféré à Addis-Abeba, au même moment les regards des observateurs africains notamment ceux des pays membres de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), restent braquer vers le bras de fer entre le gabonais Jean Ping et la sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, pour la présidence de la Commission de l’union africaine.  Comme l’Ethiopie a toujours tenté de garder une certaine neutralité dans ce bras de fer entre les deux pays dont sont originaires les deux candidats, la prochaine rencontre d’Addis va sans doute faire rebondir de nouveau ce bras de fer ou les coulisses pourront voir clair la position éthiopienne.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge