La CUN et RIMCom pour la signature d’un marché de gré à gré


La Communauté urbaine de Nouakchott (CUN) et la société de Yahya Ould Cheiguer RIMCOM se préparent pour la signature dans les prochains jours, d’un marché de gré à gré à propos de la publicité.Ce marché porte sur le désistement de la CUN au profit de cette société de toutes les taxes qui frappent les publicités sur les  places publiques contre une enveloppe financière estimée à 500 millions d’UM sur les panneaux fixes et qui faisaient entrer dans les caisses de la CUN 700 millions d’UM/an, en plus des communiqués privés, des adresses des sociétés qui, elles aussi, payent des redevances annuelles.

Ce marché de gré à gré se prépare, derrière les coulisses, entre les propriétaires de RIMCOM, Sidi Mohamed et Issa Cheiguer et les décideurs au niveau de la CUN.

Signalons que cette société a raflé un marché auprès de la CUN, il y a quatre mois, lui permettant d’exploiter les arrêts des bus pour des besoins de pub, et reverse à la Communauté urbaine 20% de ses entrées et ce pour une durée de cinq ans.

RIMCOM a, au titre de cet accord, exploité uniquement les grandes avenues, propres et rentables pour l’activité de publicité alors que les autres quartiers dans les autres moughataa de Nouakchott, ont été négligés.

Source : El hourriya


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge