La défense de Biram…décide de boycotter le procès en appel

FONADHLe collectif de la défense de Biram Dah Abeid, Sow Djibi et Brahim Bilal Ramdhane a décidé de boycotter le procès en appel de ses clients prévu à Aleg. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse animée au siège du FONADH ce lundi 18 mai.

Il s’agit pour le collectif de dénoncer l’entorse faite à la loi. Le procès en appel si l’on s’en tient au respect de la loi en vigueur doit normalement se dérouler à Nouakchott et non à Aleg, a laissé entendre en substance le collectif.

Le collectif s’en tient donc à la volonté de ses clients qui dans un communiqué récent ont fait part de leur refus de comparaitre devant la cour d’Aleg. Affaire à suivre.

Source: Mauriweb

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge