La députée Fatma mint Sidi Mohamed, présidente de la commission économique de l’Assemblée

 

Mme Fatma Mint Sidi MohamedMme Fatma Mint Sidi Mohamed élue députée de Kobenni en 2013 sous la bannière du parti Elwiam a été choisie   le 26 mai à la présidence de la commission économique de l’Assemblée nationale. Sa désignation intervenue dans le cadre du renouvellement des instances de la chambre basse du parlement mauritanien consacre l’ascension d’une femme  ayant le profil,  d’un vraie battante.

Diplômée en planification stratégique, maitrisant trois langues internationales et pionnière du monde associatif mauritanien avec  «Espoir» l’une des Ongs les plus dynamiques dans la sous-région, Mme Fatma a marqué  son engagement  depuis la conférence de Pékin en 1995, ainsi que dans les  différentes stratégies nationales pour les femmes et à la Cour de justice arabe.  Courtisée à la fois par l’UPR et Elwiam avant les élections de novembre 2013  notre «rose de l’Est» comme l’appellent les amis,  a finalement été tête de liste  Elwiam qu’elle a guidé par sa popularité vers la victoire.

Elle livre par la suite une seconde bataille en février 2014  à  Nouakchott quand  elle a remis en cause le consensus Majorité/Opposition sur  un député islamiste à la vice-présidence de  l’Assemblée en se présentant  contre l’avis de son parti, de l’Opposition et de la Majorité et en  obtenant  un score honorable de 39 voix contre 82 pour son rival. A l’époque,  nous avions écrit qu’elle a fait passer un grand message : Avec elle,  on a plus  affaire à ces députées dociles,  à la place desquelles,  les hommes réfléchissent et agissent.

Source: Tahalil Hebdo

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge