La dimension jeunesse est au cœur de la stratégie mauritanienne

premunir Au cours de la 43e session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la Coopération islamique, placée cette année sous le thème :  » l’éducation et l’orientation, une voie pour la paix et la créativité « , le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Dr Isselkou Ould Ahmed Izidbih, a insisté sur la nécessité de prémunir la jeunesse islamique contre les dérives en cultivant les valeurs de tolérance. C’est à cet effet que la Mauritanie a élaboré des stratégies qui prennent en considération la dimension jeunesse de manière à relever le niveau éducatif des jeunes et leur offrir des opportunités de formation et de professionnalisation. Ainsi, les établissements spécialisés créés,répondant aux besoins du marché de l’emploi, et des lycées d’excellence ont permis de réaliser des résultats significatifs au niveau national. De même, a-t-il dit, la création d’une agence pour l’emploi des jeunes a permis d’offrir de plus grandes opportunités d’insertion aux franges sociales les plus défavorisées. Aussi, un conseil supérieur de la jeunesse a été institué en tant que structure consultative.
Le ministre a souligné que les conditions particulières que traverse actuellement le monde islamique, comportent des défis majeurs qui appellent à une meilleure prise en compte des problématiques des jeunes et des femmes dans toute entreprise de développement.
Il a également relevé d’autres défis tels que la migration clandestine , le crime transfrontalier organisé et la montée de l’islamophobie.
Il a par ailleurs réaffirmé l’attachement de la Mauritanie aux droits inaliénables du peuple palestinien à la dignité, à la souveraineté et à l’instauration de son Etat avec pour capitale El Qods Al Cherif, appelant à assurer l’appui à la résistance du peuple palestinien face à l’agression israélienne et à l’arrêt de l’installation des colonies en territoires occupés. Il a également appelé à doubler d’efforts aux fins de trouver une solution globale et équitable au problème palestinien conformément à l’initiative arabe et aux conventions internationale.
Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a exprimé la préoccupation de la Mauritanie quant aux conflits que connaît le monde islamique, tout en exprimant le v u de voir les pays membres de l’organisation islamique réaliser la paix, la justice et le développement social et économique sous la coupole de l’organisation de la coopération islamique.
Il a affirmé que le programme quinquennal adopté en 2014 par la 41e session du conseil des ministre de l’organisation de la coopération islamique constitue l’une des priorité de cette institution.
Il a enfin déclaré que la Mauritanie a adopté, il y a plus d’un an, toutes les conventions de l’organisation, y compris sa charte.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge