La faiblesse du net derrière les ratés de l’enrôlement


Bon nombre de citoyens au niveau du centre d’enrôlement d’Arafat, ont exprimé, avant-hier à l’agence Elhourriya leur exaspération face à la longue attente pour se faire enregistrer.

 

 

 

 

 

L’un d’eux a même déclaré attendre depuis plus d’une semaine sans pouvoir accomplir cette formalité nécessaire pour

l’obtention des nouvelles pièces d’état-civil. De leur côté, les responsables du centre mettent en cause la faiblesse de la connexion internet, en plus de la baisse du niveau de la permanence pour l’enregistrement et l’accueil des citoyens, de huit hure du matin à minuit au cours des derniers mois, pour devenir maintenant de huit heures du matin à 16 heures seulement.

D’un autre côté, l’Agence nationale pour le registre des populations et des titres sécurisés a envoyé, avant-hier cinq missions au Hodh Gharbi pour y ouvrir cinq nouveaux bureaux d’enregistrement. Les dernières statistiques livrées par l’ANRPTS évoquent l’enregistrement jusqu’à ce jour de 2.065.000 personnes.

 

Elhourriya

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge