La famille du Président Aziz s’approprie les fonciers les plus chers de la route Moktar Ould Daddah (enquête)

azzz0_familleLa famille du Président mauritanienMohamed ould Abdel Aziz poursuit l’expropriation des plus chers et des plus convoités fonciers deNouakchott sis sur la route Moktar Ould Daddah, qui relie la zone élevée de la moughataa du Ksar à la route deNouadhibou, en passant par le stade olympique et le palais des congrès de la capitale.
La photo ci-dessus, captée par les satellites pour le compte de Google Earth en date du 27 juillet 2015, montre les dernières expropriations numérotées de 1 à 8, faites par la famille du Président Aziz.
Parmi ces confiscations foncières de la famille de Ould Abdel Aziz figurent les trois écoles fondamentales qu’elle se prépare à s’adjuger par le canal d’une vente aux enchères, à travers des courtiers.

Numéro I

Cet immeuble à la façade avant ternie par les fils électriques et les canalisations d’eau, est l’une des propriétés de Mohamed Ould Abdel Aziz. Son cousinMohamed Lemine Ould Beibatt se charge de sa location pour son compte à la Ceni.

Numéro II

Non loin de la Ceni et sur l’autre côté de la voie, se trouvait l’Ecole de la Police, puisque sa clôture initiale arrivait jusqu’au trottoir de la route Moktar Ould Daddah. Plusieurs parcelles découpées du terrain de l’Ecole de Police ont été attribuées aux orphelins du frère du Président, Ahmed Ould Abdel Aziz, décédé en 2013.
Selon des sources, il y a un jeu extrêmement simple, utilisé pour permettre à Ould Abdel Aziz d’acquérir tous les terrains et fonciers qu’il veut : grâce à sa mainmise sur le service d’état civil (à travers son cousin et son allié M’Rabih Ould El Weli), il est établi une fausse identité.
L’étape suivante consiste à déposer au nom de cette personne physique fictive, une demande d’acquisition d’un terrain, très vite approuvée par l’autorité habilitée.
Le fantôme devenu propriétaire, cède son foncier à l’un des proches ou courtiers de Ould Abdel Aziz. Plusieurs terrains non viabilisés, comme les fonciers deSaharoui, que nous citons à titre d’exemple, sont tombés dans les mains du clanAziz.

Numéro III

A des centaines de mètres à l’Est, le long de la route, juste après le siège de laTVM, on constate que l’angle du stade olympique a été clôturé avec des tôles ondulées. Un champ bétonné et des canalisations d’évacuation des eaux usées se trouvent derrière cette palissade fortifiée.
La terre a été creusée dans cette partie du stade, grâce à l’utilisation d’engins lourds de construction. Les habitants de Nouakchott peuvent se souvenir des navettes marathoniennes faites 24/24h au cours du mois béni du Ramadan dernier, par des camions et des citernes de l’office national de l’assainissement, mobilisés par Ould Abdel Aziz pour vider ce site des eaux, qui flottent dans cet endroit en raison des forages profonds sur ce site principal.
Il est attendu dans un proche délai, l’émergence d’un immeuble très élevé, s’ajoutant au Royaume du clan Aziz.

Numéro IV

Cet indicateur porte sur l’un des trois bâtiments construits à l’intérieur du stade olympique. Cet immeuble de 6 étages appartient également à la famille présidentielle.
A la différence du cas de l’Ecole de police, il n’était pas nécessaire de démolir la clôture du stade. La parcelle a été découpée à l’intérieur de la zone du stade en attendant la construction ultérieure d’un mur de démarcation.

Numéro V

Passons devant le palais des congrès, séparé de la route par un terrain magnifique. Progressons notre marche en laissant à notre droite le cafétériaSavana. Nous arrivons devant un parc vide sis entre les maisons et les luxueuses villas.
Une résidence somptueuse, comme les autres villas voisines de ce quartier chic se dressait, il y a quelques mois, à la place de l’actuel tas de décombres, avant d’être démolie formant un amas de pierres.
Le courtier du fils Ahmedou Ould Abdel Aziz, dit Dneyden a acheté cette villa contre 150 millions Um. Elle a été réceptionnée par le fils gâté dés son retour de ses études effectuées à l’étranger. Sur cette parcelle, gardez patience, vous verrez sortir un immeuble de 7 étages, destinés à servir d’appartements à louer et de commerces au rez-de-chaussée.

Numéro VI

Au niveau du virage de l’une des routes à droite, tu vois un bâtiment de deux étages en cours de réhabilitation et d’extension. C’est l’ex domicile du PrésidentAziz, actuellement arrivé à la cinquième opération de réfection. Une opération confiée à son cousin Mohamed Lemine Ould Beibatt.

Numéro VII

Quand on dépasse le siège de l’ambassade du Mali, en direction de l’Est, on voit devant nous une bourse de voitures d’occasion, puis le siège du parti ADIL, puis un parc viabilisé dans lequel se dressait une belle villa, que nous avons pensée, se dresser à l’éternité à cet endroit.
Mais, elle a été transformée par la suite en débris, avant de laisser émerger de nouveau l’un des immeubles appartenant au Président Aziz. Eu égard au diamètre et à la hauteur des poteaux soulevant le bâtiment, on déduit que la construction ne sera pas un modeste bâtiment.

Numéro VIII

L’immeuble sis sur le côté droit de cette photo est l’une des dernières acquisitions de la passionnée du foncier, la Première Dame.

Traduit de l’Arabe par Cridem

Source : Taqadoumy

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge