La France appréciera : Avec Aziz la lutte contre l’immigration clandestine s’arrête à l’ambassade à Paris !

C’est la perle de Mohamed Ould Abdel Aziz que nous révèle, sans le vouloir,  l’Organisation des Travailleurs Mauritaniens en France. Ainsi pendant immigration-france-rimque Nouakchott est la championne de la lutte contre l’immigration clandestine vers l’Europe en traquant à la source les candidats à la clandestinité, on apprend que loin de raccompagner en Mauritanie ceux qui sont en situation illégale en France, le terme illégale est de OTMF, « Pour nos compatriotes en situation illégale, la délégation a obtenu du chef de l’Etat et de l’Ambassadeur la délivrance d’un titre valant passeport pour leur permettre de constituer leurs demandes de régularisation dans le cadre de la circulaire du Ministre de l’Intérieur français. » sic !

Quant à double nationalité, Aziz assure que c’est grâce à lui que cette faveur fut introduite dans le code de la nationalité revu et mal corrigé : eh bien ! qu’il nous sorte le moindre décret autorisant la double nationalité depuis qu’il a fait voter cette loi ou va-t-il nous expliquer que personne n’en a fait la demande… en vérité, nous invitons Aziz à lire nos modestes remarques sur son code de la nationalité 2.0 afin qu’il évite à l’avenir de dire tout haut qu’il fut à l’origine d’une nouveauté en matière de double nationalité qui constituerait une avancée en la matière : bien au contraire, la preuve :

Extrait « Ah ! Nous y voilà au sujet de l’affaire douteuse de la double nationalité. Nous voilà donc enfin à l’article 31 nouveau. C’est cet article que toute la presse brandit même notre avocat maître Touré du Barreau de Versailles. C’est cet article qui fit dire à Aziz en public qu’il a amélioré l’affaire juridique de la double nationalité car grâce à lui désormais on peut conserver  la nationalité mauritanienne sur décret à condition d’en faire la demande quand jadis avant Aziz, quiconque prenait une autre nationalité perdrait d’office sa nationalité mauritanienne sans autre forme de nuances et c’était terminé, point.
Relisons cet article d’un journaliste et pas des moindres, un ami qui a déjà reçu plusieurs prix pour son talent, je lui ai même dédié un acrostiche, j’ai nommé K.D, son article a été repris partout à l’époque jusqu’à l’OCVIDH d’où je le retrouve :
« Double nationalité : Le législateur mauritanien autorise la double nationalité
La loi 61 112 du 2 juin 1961 privait, automatiquement, de sa nationalité, tout mauritanien titulaire par naturalisation d’une nationalité étrangère.
L’assemblée nationale mauritanienne, réuni en plénière vendredi 25 décembre, a abrogé la disposition rendant impossible la double nationalité. L’article 31 (nouveau) dispose : « un mauritanien, même majeur, ayant une nationalité étrangère, peut être autorisé, sur demande à garder la nationalité mauritanienne.»
Cette disposition sera bien accueillie par les milliers de mauritaniens expatriés titulaires, de fait, de la double nationalité.

Source : Tawary

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge