La France reconnaît la répression “sanglante” du 17 octobre 1961


La République française “reconnaît avec lucidité” la “sanglante répression” du 17 octobre 1961 contre des Algériens à Paris, selon un communiqué de l’Elysée diffusé mercredi.

“Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits”, souligne le communiqué.

Le président François Hollande “rend hommage à la mémoire des victimes”, selon cette source. Le 17 octobre 1961, une manifestation pacifique organisée par la branche française du Front de libération nationale (FLN) algérien, contre un couvre-feu imposé aux seuls Maghrébins, avait été réprimée dans le sang par la police de Paris, alors sous les ordres de Maurice Papon.

Source:Atlasinfo

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge