La France renforcer ses effectifs militaires au Sahel

La France 2 Inquiète des exactions commises par la secte terroriste Boko Haram, la France a décidé d’augmenter le nombre de militaires déployés au Sahel.

 Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a annoncé, ce mercredi 11 mars 2015, le renforcement des troupes militaires françaises présentes au Sahel, dans le cadre de l’opération Barkhane.

Actuellement, près de 3000 soldats français sont déployés au Niger, au Mali, au Burkina Faso, en Mauritanie ainsi qu’au Tchad afin de garantir une meilleure stabilité au Sahel.

« Hausse légère des effectifs »

Au cours d’une conférence de presse, Jean-Yves Le Drain a annoncé « la hausse légère des effectifs », sans toutefois indiqué le nombre de soldats supplémentaires envoyés au Sahel. Il a justifié cette hausse d’effectifs en ces termes : « Pour nous donner des moyens de soutien et d’accompagnement sur les tensions qui se produisent autour du lac Tchad ».

Toutefois, les militaires qui seront envoyés dans cette zone du continent africain ne vont pas combattre auprès des armées africaines, « nous n’avons pas la volonté d’intervenir dans le combat, nous sommes dans le soutien logistique et en renseignement aux forces tchadiennes, nigériennes et camerounaises engagées sur le terrain », a-t-il précisé.

Lors de cette conférence de presse, le ministre de la Défense a annoncé la diminution des effectifs militaires en Centrafrique, qui vont passer de 2 000 à 1 700 hommes, pour laisser progressivement le relais à la MINUSCA, la force de l’ONU en Centrafrique. Africom

Source:Elhourriya

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge